Quand mon chat était petit de Gilles Bachelet

Publié 5 novembre 2012 par Sharon et Nunzi

Quatrième de couverture :

Quoi de plus touchant qu’une portée de chatons agitant leur petite trompe à la recherche du lait maternel ?

Si ce spectacle vous fait fondre, découvrez comment l’un d’entre eux, devint, vaille que vaille, mon chat le plus gentil, le plus gros, et le plus bête du monde.

Challenge Totem de Lili Galipette

Mon avis :

J’ai irrésistiblement pensé à mon fils adoptif Koala grâce aux illustrations. Oui, je sais ce que vous allez me dire : pas très littéraire tout ça, et en plus Koala était fils unique. Oui ! Mais il affiche la même maladresse, cette même difficulté à s’intégrer, à être comme les autres, à avoir le comportement d’un chat « normal ».

Parce que, dans cet album, Gilles Bachelet nous en montre, des chatons normaux, ce sont tous les autres chatons de la portée, il n’y a pas à hésiter, ou tergiverser. Ce sont des éléphanteaux ? Bien sûr ! Si vous connaissez bien les chats, vous devez savoir qu’ils peuvent prendre autant de place qu’un éléphant, que ce soit dans votre vie, ou dans votre coeur.

Eléphant ou pas, ils sont représentés avec tout le réalisme de leur posture, de leur comportement – hors norme, n’est pas, pour le chat du dessinateur.

Encore une fois, je ne peux rien dire, car j’ai bien souvent reconnu, dans ses dessins aux couleurs tendres, les caractéristiques de mes congénères.

Publicités

11 commentaires sur “Quand mon chat était petit de Gilles Bachelet

  • Cette série est une série culte chez nous Aussi (pourtant il n’y a ni chat ni éléphanteaux à la maison :-))
    J’adore quand le « chat » se bagarre avec un serpent dans le jardin (un tuyau d’arrosage :-)) c’est dans ce tome là ?

  • Hello Nunzi, je suis passée hier mais j’ai rien pu dire… dans mon bureau je suis surveillée…
    Ca ferait pas un peu peur ces chatons à trompe ?
    J’ai trouvé une histoire de chat aussi pour mon Totem au Foyer Notre Dame des sans abri. Demain matin, j’y retourne, c’est leur grande braderie annuelle, je vais fouiller pour trouver d’autres histoires de chat 😆
    Ne mange pas trop Nunzi 😉

    • Non, pas du tout, ils sont charmants. J’ai vu de véritables chatons bien plus angoissants.
      Bonne recherche dans la braderie, Sharon aimerait aussi qu’il y en ait eu non loin de chez elle. Comme si elle n’avait pas assez de livres.
      J’ai le même poids qu’à ma dernière opération il y a un an, c’est plutôt bon signe.

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :