Archives

Tous les articles du mois de février 2021

Charmeur

Publié 27 février 2021 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

On ne parle pas assez de lui ! Mais de qui ? De Charmeur !

Nous voici lui et moi en photo.

Charmeur a survécu à Lisette et se tient éloigné d’elle le plus possible. En revanche, Charmeur, un peu plus de trois ans, est resté un chaton dans sa tête, et tant mieux, surtout quand on sait à quel point ses débuts dans la vie ont été difficiles. Il est devenu très proche de Gauvain et surtout de Paprika. Ils adorent jouer ensemble. Même si Gauvain mesure le double de l’arbre à chat. Même si Paprika vient de renoncer à entrer dedans, tout en dépassant quand il dort dessus.

Voici une photo de Paprika qui date de six semaines à peu près :

et Gauvain, voici un mois aussi (avec la participation de la discrète Blanche-Neige).

Bon samedi à tous.

Ecriture : en direct de la mairie de Sacaille en vacances

Publié 26 février 2021 par Sharon et Nunzi

Prendre des vacances, c’est bien. Prendre soin de ses administrés, même s’il s’agit de son premier adjoint Jean-Robert, c’est… bien aussi.
Jean-Robert peut être agaçant, il est cependant toujours sincère dans ses passions, ses démarches, et ses angoisses. Il avait eu beaucoup de mal à se remettre de toutes les affaires sordides qui secouaient Sacaille depuis un an.
– Toi aussi, dit Chris, le compagnon du maire, tu as eu du mal.
Loïc balaya cette remarque d’un geste. Un maire ne pouvait se permettre de s’appesantir sur ses états d’âme.
– Tu aurais le droit !
Il n’empêche, Jean-Robert avait sonné chez eux à huit heures du matin, alors que Chris était en train de faire le plein de gras, de sucré et de gluten pour la journée. Il était encore en pyjama, et s’était enroulé dans une énorme couette – c’est dire sa détresse.
– J’ai rêvé que le plancher de votre maison s’effondrait, et que vous vous retrouviez les os brisés dans une cave secrète.
Loïc l’avait alors fait entrer, et Chris lui avait servi une bonne grosse dose de croissants et autres viennoiseries.
Jean-Robert avait alors avoué un secret inavouable au couple.
Si l’on était dans un roman policier, il révèlerait sans doute avoir zigouiller une douzaine de personnes et avoir caché leurs cadavres dans une cave – d’où le cauchemar.
On n’est pas vraiment dans un polar.
Le secret de Jean-Robert est qu’il a pratiqué assidument les claquettes dans sa jeunesse. Par amour pour une jeune étudiante irlandaise fan de Fred Astair.
– Notre idylle a tourné court, au grand soulagement de mes parents. Ils avaient très peur que j’abandonne mes études pour aller vivre en Irlande.
Tout cela pour dire que, pour calmer ses craintes, Jean-Robert était en train de faire une démonstration de claquettes dans toutes les pièces de la maison pour s’assurer que le sol, le plancher, le plancher du grenier ne risquent pas de s’effondrer. Sa démonstration permettait aussi de tester la solidité des nerfs du maire (plutôt fragiles finalement) et de son conjoint (résistants à tout).

Et une photo d’archives pour illustrer l’article.

Ecriture : en direct de la mairie de Sacaille

Publié 24 février 2021 par Sharon et Nunzi

Cela devait arriver.
Un panneau a été apposé par le maire de Sacaille lui-même sur la mairie toute-neuve-après-une-rénovation-qui-a-coûté-la-peau-des-fesses-au-point-qu’on-a-tous-du-mal-à-s’asseoir : « maire en vacances. Conseillers municipaux aussi. Ne déranger qu’en cas d’extrême urgence. »
Non, parce que là, le maire a dépassé la dose prescrite.
Déjà, il estime que la police n’a plus besoin de lui pour enquêter.
Ensuite, il a interdit à tout le monde de promener ses chiens avant six heures du matin et après vingt-et-une heures – pour éviter que quelqu’un tombe encore sur un cadavre en dehors des heures ouvrables (lire pour cela toutes les malheureuses aventures du maire de Sacaille). Non, il n’a pas pris un arrêté municipal, il a juste dit qu’il en avait « plein le dos » et qu’il « préférait encore dîner tous les jours avec son beau-frère vegan qui lui fait la gueule tous les soirs plutôt que de devoir déposer à nouveau devant la police pour expliquer pourquoi son cher adjoint l’avait appelé lui plutôt que la police ».
Non, ce qui a mis le feu aux poudres, ce qui a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est l’appel du châtelain. Oui, parce que Sacaille, en plus d’avoir une villa (la mairie actuelle), un ancien tribunal de canton (maison acquise par le maire, et rénové par ses soins bien avant qu’il ne devienne maire), on avait aussi un château du XVIe siècle, agrandi au XVIIe dont, n’ayons pas peur des mots, le maire se foutait comme de sa première cravate, puisque le sus-dit château avait un propriétaire et que celui-ci lui foutait une paix royale. Par contre, Jean-Robert, en amoureux des vieilles pierres et de l’histoire locale, adorait le châtelain.
– Il y a une brèche dans le mur d’enceinte.
– Eh bien, qu’il appelle un maçon, je n’y connais rien.
– Non, ce n’est pas cela ! Il se trouve que l’enduit qui recouvrait les pierres originelles a chu, dévoilant ainsi ce que je présumais, la présence d’une porte dans le mur d’enceinte !
Monsieur le maire baîlla. Bon, une deuxième porte dans le mur d’enceinte, formidable. Et ? Il n’aurait pas dû dire ce « et ».
– C’est une porte de communication avec le terrain qui jouxte le vôtre, vous savez, cet herbage qui appartenait jadis à la prévôté et que vous avez racheté récemment. Cela prouve bien…
– Cela prouve bien ?
– Le lien entre le château et votre demeure. Si l’on cherche bien, je suis certain que l’on trouvera dans vos caves respectives, ou dans la cave d’un bâtiment, un souterrain reliant les deux demeures.
L’enthousiasme, c’est bien. Le fait de ne plus entendre des élucubrations historiques, c’est mieux encore. Aussi, monsieur le maire décida de prendre des vacances pendant huit jours.

Les arbres à chats, c’est bien.

Publié 22 février 2021 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Sharon a acheté voici quelques semaines un arbre à chat « classique », comme nous en avons déjà eu tant ici.
Durée de vie moyenne : de six mois à plus de cinq ans, cela dépend qui l’utilise.
Nous avions bon espoir avec ce nouvel arbre, qui n’était pas trop maltraité. Gauvain ne peut pas rentrer dedans, Paprika, après maints efforts, parvient à y rentrer partiellement, seules les épaules, la tête et les pattes avant dépassent. Zorro et Loulou, par contre, l’utilisent généreusement.
Du coup, Gauvain a décidé de monter à son sommet, puisqu’il le peut encore.
Pour combien de temps ?
Les arbres à chat sont faits pour des chats de taille ordinaire, par pour des matous maousses qui… Je vous laisse juge en regardant la photo :

Oui, vous avez bien vu : l’arbre à chat penche sous le poids de Gauvain. Ce sont des choses qui arrivent. Et sa croissance n’est pas terminée !

Bon lundi à tous : son frère Paprika a courageusement chassé un chausson rose, tandis que Chanel chassait un chausson gris. Trop dur, la vie de chausson.

Anniversaire des marmitonnes – et un gâteau un !

Publié 21 février 2021 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

C’est la cata, nous sommes passés à côté de l’anniversaire des marmitonnes !

Allons, vite, vite, un gâteau express, sans rien faire brûler !

Ingrédients :

– Deux oeufs
– 150 grammes de sucre
– 200 grammes de farine
– un sachet de levure
– 100 grammes de poudre d’amande
– 75 grammes de beurre
– du lait

Comment faire ?

– casser les oeufs et les battre en omelette avec le sucre
– ajouter la poudre d’amande, la farine et la levure.
– faire fondre le beurre, ajouter à la préparation déjà obtenue puis ajouter le lait.
– mettre le tout dans un moule recouvert de papier sulfurisé.
– faire cuire 35 minutes à 180 °.
– servir.

Journal d’un louveteau garou ou presque – 3

Publié 19 février 2021 par Sharon et Nunzi

Préambule : les louveteaux garous vivent dans un univers parallèle. Donc leurs aventures vont continuer – normalement, ou presque.

Cher journal,

les malencontreux accidents arrivent tous les jours.
Il faut dire aussi que celui qui a décrété que les professeurs devaient diminuer leur consommation de café a raté une occasion de se taire.
Le manque de caféine, c’est terrible.
Surtout pour les louveteaux qui durent le subir.
Au bout de deux jours, le gestionnaire – oui, l’idée venait de lui – a eu l’idée de créer un groupe de paroles concernant les dépendants anonymes.
– On n’est pas anonyme du tout ! s’était exclamé monsieur Guada, qui envisageait sérieusement… Non, on ne peut pas dire ce qu’il envisageait sérieusement, si ce n’est qu’il était sur le point de mâchouiller des grains de café, histoire de remonter très vite son taux de caféine.
Tout ça pour dire qu’au bout de deux jours, le café coula de nouveau à flots dans la salle des profs.
– Y’a pas que le café qui coule, dit le gestionnaire, constatant une épouvantable fuite d’eau – épouvantable à ses yeux parce qu’il ne faut pas exagérer, on ne s’y trempait qu’à peine les coussinets.
Sur ce, cher journal, je te laisse, ce sont les vacances après tout.
Anatole Sganou.

Chanel et l’arbre à chats.

Publié 14 février 2021 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Chanel a réussi à comprendre pleinement ce qu’il fallait faire avec l’arbre à chats :

Maintenant, nous essayons de lui faire comprendre qu’il ne fallait pas qu’elle mange la feuille, elle n’est pas comestible.

Bon dimanche à tous.

Nouvel arbre à chats pour l’anniversaire de Sharon

Publié 12 février 2021 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Je ne vous montrerai pas la photo du paquet cadeau, même si cela valait le déplacement.

Voici, en tout cas, ce que contenait le paquet.

Ni Zorro ni Loulou ne semble intéressé pour l’instant. Chanel a donc fait une approche.

Puis, elle a fait un test :

Puis, elle s’est un peu installée en dessous :

Bonne journée à tous !

Mais puisque je vous dis que tout va bien au pensionnat

Publié 9 février 2021 par Sharon et Nunzi

– Ne poussez pas derrière !
– Vous ne trouvez pas que vous êtes un peu ridicule, non ?
– Non ! Nous ne sommes pas sensés passer par là. Il faut que je vous rappelle qui a paumé les codes de l’alarme, tout en la branchant ?
– En même temps, ce n’est pas grave, si les secours arrivent…
– Si, c’est grave : ils connaissent l’adresse du pensionnat par coeur. Ce n’est pas le moment de les faire venir une fois de plus pour… pas grand chose.
– Pardon, le dragon qui s’est posé dans la cour et a cramé la réserve de ski, c’était tout de même un déplacement de bon niveau !

Vous l’aurez compris, monsieur de Nanterry et madame Cobert étaient en train d’escalader la façade du pensionnat pour des raisons… assez spéciales.
– Et qu’en est-il de cette légende comme quoi il existerait une porte secrète dans votre bureau ?
– J’ai déjà trois portes qui prennent énormément de place dans mon bureau, on ne va pas en plus imaginer qu’il y a un passage secret caché quelque part. Dans mon armoire, peut-être ? Sous mon bureau ? Allons donc !
– En même temps, on n’a jamais réellement cherché.
– Ah, ah !

Grisby, frère aîné de Chanel

Publié 7 février 2021 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Un peu de neige ce matin sur la Normandie.
A force de toujours parler de Chanel, on en oublie son frère Grisby.
De son côté, son intégration se passe plutôt bien, le voici en photo avec Galopin.

Et Lisette, me direz-vous ?

Observez bien la photo suivante :

L’on voit qu’un autre chat est installé, plus loin. Il s’agit de Lisette, en pleine sieste.

Bon dimanche à tous !