Archives

Tous les articles du mois de juin 2014

Vie en communauté

Publié 30 juin 2014 par Sharon et Nunzi

Nous ne sommes pas tous encore dans la nouvelle maison, nous sommes amenés petit à petit.

Et c’est là que l’on voit que le temps passe.

Voici une photo de mois à l’âge de six semaines :

SVenise, ma nourrice, Amaryllis, grise et blanche, moi, en train de la téter – et le chaton gris et blanc est Ambrose, fils d’Amaryllis.

IMG_0838Ambrose et Venise sont toujours très proches ! En haut à gauche, Zinnia, soeur d’Ambrose, qui a eu la cornée déchirée étant chaton.

IMG_0836De gauche à droite et de bas en haut Han Solo, Ambrose, Zinnia, moi, et Venise ma nourrice. Qui a dit que les chatons, une fois adultes, ne restaient pas proches les uns des autres ?

 

Droit de réponse de Roudoudou

Publié 29 juin 2014 par Sharon et Nunzi

La fatigue, le déménagement, vous savez ce que c’est !

Et bien, j’ai confondu Roudoudou :

Set Rossignol :

IMG_0822J’ai juste du mal avec son nom, à ce vernonnais !

D’ailleurs, Roudoudou (le vrai) a pris un otage, il ne nous le rendra qu’après publication de l’article :

IMG_0817Bon dimanche !

Pendant ce temps, au Tas de Pierre

Publié 29 juin 2014 par Sharon et Nunzi

– Perceval !!!!

Alexandre Legrand, illustre écrivain de son état, fit irruption dans la chambre de Perceval.

– Groumpf ? répondirent Percy McKellen et Winston, son bouledogue.

– Le mariage de votre fille approche ! Vous devriez être en France.

Notre fier Highlander émergea de sous sa couette (en tartan) dans son plus beau pyjama (en tartan, aussi).

– Ma fille se marie samedi prochain, répondit-il. Je partirai en France jeudi seulement, ils n’ont plus besoin de mon aide, ma soeur Piper s’occupe de tout.

– Et que lui avez-vous promis en échange ?

– Ma reconnaissance éternelle !  Et cela lui suffit amplement.

– Et… c’est quoi, tout ce bruit dehors ?

– Les vampires ! Ils s’entraînent pour le tour de France. Les obstacles compliquent leur entraînement, ils adorent ça.

– Les… obstacles ?

– Les moutons, si vous préférez, dit Percy en se recouchant.

Mouton

Le retour du sèche-cheveu

Publié 25 juin 2014 par Sharon et Nunzi

Les chats sont des animaux très propres. Il faut croire que ceux de Sharon sont des exceptions !

Vous n’aurez pas des photos de l’événement, non, mais sachez qu’en revenant du vétérinaire… il fut nécessaire de donner un bain en urgence à Zinnia !

IL fallut ensuite la sécher avec une serviette, puis avec le sèche-cheveux ! Je ne vous raconte pas :

– son courage quand elle fut plonger dans le bain, frottée, et frottée.

– sa patience, quand elle fut épongée dans une serviette éponge à pois.

Je reconnais qu’elle s’est un tout petit peu énervée quand vint l’épreuve du sèche-cheveu. Nous ne lui en voudrons pas, elle n’a griffé personne.

Bonne soirée à tous !

IMG_0777

 

Exploration

Publié 23 juin 2014 par Sharon et Nunzi

Je découvre toujours la nouvelle maison, son ameublement, et je partage ses découvertes avec ma famille féline :

IMG_0789Me voici avec Han Solo, le père de mon fils adoptif Koala.

IMG_0790Voici Han Solo en gros plan :

IMG_0786

et Ambrose, la discrétion faite chat :

IMG_0779Bonne semaine à tous !

 

Elle s’y met aussi !

Publié 22 juin 2014 par Sharon et Nunzi

Qui, elle ? Mais Urgente de Longuemare ! Elle aussi est capable de tirer la langue, la preuve en image :

IMG_0773Je ne sais pas pourquoi, mais je sens Sharon un peu contrariée par cette contagion  :

IMG_0770Même si cela ne l’empêche pas de me donner des friandises :

IMG_0769Bon dimanche à tous !

Les plumes d’Asphodèle – différence

Publié 21 juin 2014 par Sharon et Nunzi

c3a9critoire-vanishingintoclouds3

Les mots à insérer sont tendresse, peau, solidarité, incompréhension, mosaïque, regard, amour, handicap, souffrir, tolérance, dispute, similitude, solitude, séparation, complémentaire, richesse, éloignement, étranger, égal, déranger, combattre, hagard, herbage, horrifiant.

Il était une fois, dans le beau pays de Commissariat, un chevalier qui se nommait Guillaume. [Ben quoi, j’ai le droit d’appeler mon chevalier, comme toi, franchement Guillaume, t’es pénible comme frère]. Il combattait tout ceux qui s’attaquaient aux faibles ou aux forts qui avaient un coup de mou ou un coup dans le nez. Il ne souffrait pas l’injustice !
Un jour, il rencontra l’amour. D’un regard, il sut qu’elle était LA femme de sa vie. Par contre, elle n’a rien capté, pire qu’une antenne télé débranchée, et elle s’unit avec le premier couillon venu …. Hagard, le chevalier est retourné à sa solitude.
Hein ? Il n’était pas seul puisqu’il avait son cheval ? Nan, pas un cheval, une jument ! Même qu’entre deux missions où il risque sa peau, elle se reposait dans son herbage, devant lequel il y a un panneau : «ne pas déranger, jument horrifiante ».
Un jour [quoi ? Je l’ai déjà dit ? C’est volontaire ! La similitude doit interpeler le public – même s’il n’est pas nombreux. ], un héraut fit une proclamation solennelle : tous les chevaliers du pays, tous les chevaliers étrangers étaient attendus au palais. Guillaume s’y rendit, sur le dos de Justice, sa jument, qui n’allait pas vite. [La justice, cela ne va jamais vite, c’est pas toi qui me diras le contraire ! ]
La fille du roi avait été enlevée ! Une rançon était demandée ! Le roi se refusait à la payer ! Il aimait sa fille [Quoi, mon œil ? Nan mais, attends la suite de mon histoire ! ] mais il ne voulait pas dépenser ses richesses, par solidarité avec les pauvres du pays qui n’avaient ni pains au chocolat, ni jus de fruit, ni retraite complémentaire pour vivre décemment ! Donc, les chevaliers étaient priés d’aller se faire trouer l’armure pour récupérer la donzelle.
Ils refusèrent, parce que la lettre précisait qu’elle était gardée par une dragonne. Pour le roi, c’était l’incompréhension.
– Cela vous est égal de laisser MA fille en détresse ?
– Euh… franchement, oui. Et si tu ne veux pas payer la rançon, comment nous récompenseras-tu ?
Le roi n’y avait pas songé, croyant encore que tous les chevaliers travaillaient pour la gloire (qui ne coûte rien). Guillaume s’avança et dit :
– J’y vais.
Pas besoin de longs discours, paf ! L’efficacité avant tout.
La séparation avec ses collègues fut pleine de tendresse. Le roi te donnera rien ! lui dirent-ils ! Lui savait :
– que l’éloignement lui ferait du bien.
– que l’espérance de vie de la princesse, avec un dragon, n’était pas grande.
– avec une dragonne, elle était encore plus courte, surtout si la princesse critiquait les mosaïques qui ornaient sa grotte, ou se lançait dans une dispute sur un sujet très quelconque.
Il prit la route, avec un handicap certain : la lenteur de Justice, qui en plus avait mangé beaucoup de carottes. Il avait à ses côtés son bouclier Médico, et son épée Légal pour poursuivre sa quête.
Nan, mais la suite, je la raconterai plus tard. Tu vois pas que Victoria dort ? C’était le but, non ? »
Guillaume coupa l’enregistrement. Juliette avait les larmes aux yeux. Depuis quinze jours, il avait tout tenté pour qu’elle retrouve la mémoire, en vain. En dernier recours, il lui avait fait écouter le conte qu’elle avait écrit et lu pour Victoria, la fille de Guillaume. Pour la première fois depuis quinze jours, il savait qu’enfin Juliette était revenue pour de bon.

De retour de l’intervention…

Publié 20 juin 2014 par Sharon et Nunzi

Han Solo et Ambrose sont revenus de l’opération.

Après avoir chanté sur la route pendant 15 kilomètres (Han Solo : ténor, Ambrose : basse), ils sont arrivés au cabinet à 8 h 43. Pris en charge par le docteur B****, le détartrage fut un succès, et ils ont été très sages.

Depuis, ils sont rentrés dans notre pièce et ne pensent qu’à une chose : se cacher !

IMG_0767Ils apprécient beaucoup le carton – Han Solo est à gauche, Ambrose à droite, ils ont un mois de différence.

IMG_0768Bon week-end à tous !