Archives

Tous les articles du mois de mars 2020

Le 30 mars 2010

Publié 30 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Non, je ne me trompe pas d’année.

Le 30 mars 2010 était une mauvaise journée pour moi et pour Sharon. A l’époque, j’étais un chaton au milieu d’une portée, et le chat qui avait toute l’attention de Sharon (en plus de Moïra, qui était déjà la doyenne), c’était Cassis-Léïa, ma grand-mère :

Au matin du 30, Sharon ne vit pas Cassis-Léïa, qui d’habitude et ce depuis six ans, dormait avec elle. Elle la retrouva, sous le lit, morte d’un arrêt cardiaque, comme son frère aîné Gauvain six ans plus tôt.

Comme si cela ne suffisait pas à une journée déjà catastrophique, voici ce que Sharon écrivait à mon sujet :

« Les petits d’Espéranza ne vont pas bien,  Annunziata a une grosse boule sous le ventre, Cacao aussi, […] Fidélio éternue, tout comme sa sœur, très souvent » Bref, avec Cacao, nous allions faire notre première visite, alors que nous avions une semaine même pas, chez le docteur R*** associé du docteur B*** qui soigna nos deux abcès au nombril. Cacao se tint très bien, moi, moyennement. Surtout que mon frère guérit, alors que je dus retourner chez le docteur B*** deux jours plus tard – je l’ai mordu de toute la force de mes gencives.

Ce soir par contre… j’ai passé un moment à regarder la télévision – Meurtre au paradis – avec Sharon, à manger une boite bio au bœuf, à me faire les griffes sur l’arbre à chat et à me chauffer contre le radiateur. Les membres de ma tribu vont bien, ils ont abondamment joué, utilisé le griffoir, couru à droite à gauche. Bref, je crois pouvoir dire que nous allons assez bien.

Je vous souhaite à tous une bonne soirée.

Recette italienne – enfin presque

Publié 29 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Voici une recette adaptée du petit livre Viva italia ! Je dis « adapté » parce qu’il y a le réel et les faits.
Je les appellerai « pâtes printanières »?

Ingrédients :

– des pâtes type farfalle (là, ce sont des orechiette – la pénurie de pâtes sévit en Normandie).
– des petits pois.
– des asperges vertes
– du parmesan.

Comment faire ?

– Faire cuire les pâtes comme d’habitude, c’est à dire dans une grande casserole d’eau salée (vue un journal de confinement pendant lequel la journaliste disait ne pas savoir faire cuire les pates, bref, elle était mal).
– Faire chauffer/réchauffer les petits pois et les asperges vertes.
– Mélanger le tout aux pâtes.
– Saupoudrer de parmesan.
– Servir.

Hein ? Pardon ? Le beurre ? Et bien, pour cela, il faudrait en trouver ! Le parmesan aussi, et même du fromage tout simplement.

Carnet du grand écrivain – spécial confinement

Publié 26 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Le grand écrivain peine à finir son roman, ce n’est un mystère pour personne. Il a reçu une lettre d’un éditeur… enfin, plutôt un email par les temps qui courent. Voici sa réponse.

Cher éditeur,

non, je n’écrirai pas de journal de confinement. Déjà, parce que je vis en Ecosse quasiment à plein temps désormais et qu’en Ecosse, nous ne sommes pas encore confinés. Puis, franchement, qui suis-je pour me plaindre ou pour raconter quoi que ce soit ? Je vis dans une chambre, dans un château fortement vieux en Ecosse. Le jardin est grand – et l’on peut même piquer une tête dans les douves, ce qui remplace avantageusement les piscines.

Non, franchement, je ne suis pas à plaindre.

Ce qui m’inquiète plus, c’est Perceval. Avant, il skypait beaucoup, maintenant, il skype tout le temps, entre son fils, confiné avec sa femme et ses cinq enfants, sa soeur, confinée avec son mari et deux de ses filles (dont Imogène). Il devient vachement distrait – servir le café dans des coquetiers, c’est une première. Percy, d’années de disette, a gardé la manie de faire des provisions. Ce sera porridge matin, midi, et soir. Pas grave, je m’y ferai. Confiné chacun à un étage, mangeant chacun à tour de rôle, que risquons-nous ? Pas grand chose. Je suis quelqu’un qui raconte des histoires, en alignant les mots les uns après les autres. Je ne suis pas quelqu’un qui sauve des vies, je ne suis pas de ses personnes qui prennent des risques pour que les autres vivent. Je ne suis pas non plus quelqu’un qui doit aller travailler parce qu’elle n’a pas le choix, et qui doit travailler sans beaucoup, voire sans aucune protection.

Je terminerai donc en vous assurant que je n’ai rien à dire, rien à écrire sur mon confinement. Mais je pense que nous aurons beaucoup de choses à dire après, selon la manière dont nous, collectivement, nous nous en sortirons.

Cordialement

Legrand, écrivain.

 

 

J’ai dix ans !

Publié 24 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Je rêvais de mettre ce titre. Maintenant, c’est fait : voici dix ans, Sharon me découvrait, moi, petite chatonne écaille de tortue, perdue au milieu de quatre frères, mais déjà bien décidé à m’imposer.

Aujourd’hui, j’ai surtout l’intention de profiter de ma journée.

Bon mercredi à tous !

Confinement avec chatons

Publié 22 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

J’ai toujours une pensée émue pour les chats errants, les chats des rues, bref, tous ses animaux qui se retrouvent dans une situation encore plus délicate du fait du confinement. Nous avons de la chance, et nous le savons. Nous avons l’habitude de cohabiter ensemble – et même si Charmeur a découvert récemment les charmes de la balle à grelots, ce n’est pas grave. Je dors très peu, de toute façon.

Lisette reste confinée avec Galopin – elle a l’habitude – et quatre chatonnes turbulentes. Parfois, donc, elle prend de la hauteur, et en profite parce que les chatonnes ne savent pas encore monter si haut :

Elle se questionne tout de même : que fait Pompadour ?

Et bien Pompadour regarde par la fenêtre les oiseaux non confinés qui trouvent très intéressants de manger ce que leur donne la maman de Sharon.

Après, Lisette se questionne à nouveau : que fait Lavande ?

Lavande observe puis essaie d’imiter sa soeur, et ce n’est pas forcément facile.

C’est à ce moment-là (toutes les photos respectent l’ordre chronologique) que Lisette se décide à redescendre pour aller s’occuper à nouveau des chatons. Montre en main, elle ne sera restée au sommet de l’armoire que dix minutes tout au plus.

Bon dimanche à tous, prenez soin de vous et de vos proches.

Confinement – jour 1

Publié 17 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Oui, j’ai noté « confinement, jour 1 » parce que Sharon, en tant que professeur, était présente dans son établissement hier. Cela n’a donc pas changé grand chose pour le confinement, si ce n’est qu’il y avait nettement moins d’élèves (seuls les enfants sont les parents étaient tous les deux personnels soignants étaient présents). Puis, elle a « assuré la continuité pédagogique ».

Aujourd’hui, elle devrait pouvoir rester à la maison.

Nous allons bien, surtout que nous avons une avance de douze kilos de croquettes.

Je pense cependant à tous les chats des rues, à tous les centres de nourrissage qu’il va être compliqué de suivre.

Mais le président a dit que l’on pourrait toujours promener ses animaux. Ouf. Pensée émue pour ceux qui baladent leur hamster.

Nous sommes en forme, et heureusement. Voici Pompadour, qui pourtant n’a pas envie d’être confinée (oui, il y a des oiseaux dehors).

Voici Galopin qui aimerait beaucoup se reposer davantage.

Bonne journée à tous.

Journal d’un louveteau garou – 2 – ou presque

Publié 16 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Cher journal,
voici ce que nous avons encore entendu ce matin :
PBdMFC !!!!
Oui, je mets les initiales, seulement. Le texte complet donne : Purée de Banane de marrons aux framboises confites.
Oui, vous l’aurez compris, la petite sorcière s’améliore, même si je n’ose lui demander de vociférer moins fort. Mes tympans sont en souffrance.
Eh oui, travaillez, tutorez, prenez de la peine, c’est le fond qui manque le moins avec les petites sorcières. Madame Cobert prétend pourtant qu’elle est fort sympathique et ouverte à tous les conseils qui lui sont donnés. Je n’en doute pas, seulement, elle a été victime d’un petit incident technique. Gabriella avait en effet planté son balai au sommet d’un sapin. Elle avait réussi à descendre par ses propres moyens, en cassant trois branches au passage. Maintenant, elle sautillait au pied de l’arbre, essayant de se souvenir de la formule pour décoincer le sus-dit balai. Rendons-lui justice, elle ne disait pas les formules, ne souhaitant pas provoquer de catastrophe.
– Non, parce que ça, c’est la formule pour que le balai rejoigne l’escadron le plus proche, et après, pour le récupérer, banane fraise !
Nous nous dévouâmes – enfin, surtout Valère, qui adore grimper aux arbres, à condition toutefois de ne pas y être forcé par un dragon.
– Des dragons ? Où ça ? Non, c’est trop nul, ça crame tout.
Nous étions déjà au courant.
Anatole Sganou.
PS : nous lui avons tout de même demandé comment elle avait fait pour planter son balai.
– J’étais en train de regarder mes messages sur ma boule de cristal portative. Cela peut arriver à n’importe quelle sorcière !

Arbre à chat : 0- chatons : 1

Publié 15 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Vous avez sans doute l’habitude : les arbres à chat ne résistent pas longtemps chez nous. Je crois cependant que l’on détient là un beau record, le nouveau modèle ayant duré moins d’un mois.

Bien sûr, Lilas est totalement innocente de ce qui s’est passé :

Pétunia aussi :

Je vous laisse cependant admirer l’état du pompon. Oui, restons discret, et ne montrons pas l’étendue du désastre :

Bon dimanche à tous, et rappelez-vous : les animaux de compagnie ne sont pas responsables de la propagation du Covid-19, donc ne les abandonnez pas, ne les amenez pas chez le vétérinaire pour les faire euthanasier.

Photos par temps de pluie

Publié 14 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Non, les chatons, que Sharon trouve petites pour leur âge, vous n’irez pas dehors par ce temps.

Par contre, il est amusant de les regarder à travers la fenêtre.

Lavande, Pétunia et Lilas regardent sagement la maman de Sharon qui les prend en photo.

Oui, il manque quelqu’un, c’est évident.

Je vous rassure : Pompadour arrive :

Elle s’en va déjà ? J’ai du mal à croire que Pompadour soit lassée des photos, ce n’est pas son style. Lilas, à droite sur la photo, est en tout cas très attentive :

Alors, que fait Pompadour ? Presque rien, si ce n’est reprendre la vedette !

On peut quand même apercevoir, un peu, Pétunia en arrière-plan sur la gauche.

Ou Lilas, sur la droite.

Cependant, Pompadour tient toujours la vedette.

Bon week-end à tous, prenez soin de vous, et, dans la mesure du possible, restez chez vous !

Muffins aux amandes

Publié 8 mars 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

En ce dimanche pluvieux (du moins ici), après deux jours de soleil, voici une recette de muffins aux amandes (avec quelques pommes, parce que la maman de Sharon aime les pommes).

Ingrédients :

200 grammes de farine
2 oeufs.
1 sachet de levure
100 grammes d’amandes en poudre.
75 grammes de beure
100 grammes de sucre
10 cl de lait.

Comment faire ?

Préchauffez le four à 180 °.
Battre les oeufs en omelette avec le sucre.
Ajouter les amandes en poudre.
Ajouter la farine et la levure.
Faire fondre le beurre, le mélanger à la pâte obtenue puis ajouter le lait.
Mettre la pâte obtenue dans des ramequins ou un moule à muffin.
Faire cuire 20 minutes.

PS : à la demande de la maman de Sharon, Sharon a ajouté des morceaux de pommes à la recette. Petit oubli : elle a photographié les muffins pommes/amandes.