Archives

Tous les articles du mois de septembre 2016

Le Tas de Pierre – J – 15

Publié 28 septembre 2016 par Sharon et Nunzi

Plus que quinze jours avant le mariage de Guillaume et Alice – et quatorze avant que Percy ne gagne la France, avec Winston, son bouledogue baveux bien aimé, sous le bras – et des kilts plein sa valise.
Six jours déjà que le grand écrivain était au château, et Percy l’entendait à peine : l’illustre auteur écrivait, bien qu’il avait juré, quelques mois plus tôt, qu’on ne l’y reprendrait plus.
Percy s’était endormi deux soirs de suite en lisant son dernier opus. Autant dire que ce n’était pas mauvais, c’était au-delà.
– Votre livre respire un profond ennui.
– Merci, c’est exactement le sentiment que je voulais provoquer. Mon prochain livre, je le souhaite, provoquera le même sentiment, de manière démultipliée. J’attends qu’un critique ait enfin le courage d’écrire : « ce n’est pas mauvais, c’est pire ».
– Et pourquoi ? demanda Percy.
– Parce que je veux que ceux qui perdent leur temps à me lire ouvrent les yeux sur ce qui les entoure et se rendent compte à quel point… rien ne va.
– Vaste programme.
– Plus vaste que la conception d’un nouveau jeu de téléréalité, je puis vous le dire.

Givre en septembre

Publié 27 septembre 2016 par Sharon et Nunzi

Givre est l’une des chablettes, avec Vitamine et Charisma. Tout comme Paprika, mais pour de tout autre raison, elle a perdu beaucoup de poils sur le dos, ce qui ne se voit pas sur la photo, puisque tout est localisé sur la colonne vertébrale. Grâce au traitement, la chute s’est stabilisée – reste à attendre la repousse, maintenant.

img_9196Voici une photo de Cerise, sa maman – toute ressemblance étant vraiment difficile à trouver.

img_9196Bon mardi à tous !

Le Tas de Pierre – j – 19 ou presque

Publié 26 septembre 2016 par Sharon et Nunzi

– Guillaume, désolé de vous appeler si tôt, mais le mariage, c’est dans moins de trois semaines.
– Je sais bien, ne soyez pas plus inquiet que ma mère.
– Les invités ?
– OK. Ils sont quarante – sans compter les chiens et les chevaux.
– Ce ne sont pas ceux qui se plaignent le plus. La salle ?
– L’orangerie du château de Magny, prêté par Hectoria, à la condition qu’Alice porte une belle robe.
– Le repas ?
– Commandé – ma mère se charge du gâteau. Elle y tient.
– Je ne vous demande pas pour la robe, vous avez répondu. J’ai un imprévu – pour ne pas changer.
– ????
– L’illustre écrivain, je l’avais complètement oublié puisque ma fille Gladys n’est plus son attachée de presse. Il a débarqué ici, à pieds, pour fuir les journalistes qui veulent lui parler de son dernier chef d’oeuvre. Je suis d’accord : il est si ennuyeux qu’il devrait être remboursé par la sécurité sociale ! Ce n’est plus un livre, c’est un concept !
IMG_4444

Dimanche en famille

Publié 25 septembre 2016 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous !

Les températures, dans la belle région de Normandie, vont et viennent. C’est l’automne. c’est aussi la journée de la grande cérémonie de la vermifugation -non, vous n’aurez pas de photo de l’événement.

En revanche, vous aurez une photo de notre grande et belle sieste réparatrice, avec parfois, des surprises.

Vous reconnaîtrez à côté du nounours ma tante Violette Désirée, les jumelles Tamara et Framboise sur le coussin, moi, et, en bas de la photo, notre grand-père Roudoudou et Paprika, à demi dissimulé sous la couverture.

img_9194Bon dimanche à tous !

Pas tout à fait montrable…..

Publié 20 septembre 2016 par Sharon et Nunzi

Alors que mon frère de lait Paprika avait brillamment achevé sa repousse, voilà que Givre s’est réveillée de sa sieste hier en perdant des quantités considérables de poils. La photo ci-dessous a été prise quelques jours plus tôt, et Givre, qui est à côté de sa soeur Vitamine, est encore dans son état normal.

img_9191

Ce soir, donc, elle est allée au vétérinaire, pas vraiment ravie de faire la route dans le panier de transport. Si son poids est satisfaisant – elle a pris huit cents grammes depuis juin –  elle a en revanche perdu à nouveau une quantité assez conséquente de poils pendant la visite, et apparemment, ce n’est pas fini.

Bilan : quinze jours de traitement, à cause d’une réaction allergique. A quoi ? Si encore on le savait ! Depuis elle a fait tomber un des rideaux de la pièce et s’est couchée dessus.

Bon rétablissement Givre !