La famille de Nunzi

Tous les articles de la catégorie La famille de Nunzi

Union Galopin-Charmeur

Publié 8 septembre 2019 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

En ce second dimanche de septembre, je crois que tout est dans le titre.

Galopin et Charmeur semblent en effet très bien s’entendre. Notez que Galopin s’entend très bien avec Lisette ! Cependant, dans le but de s’assurer une meilleure répartition des arbres à chat, les deux garçons en partagent un, et Lisette en a un pour elle toute seule. Ou presque.

Le jour où les photos ont été prises, Lisette et Duchesse (autre membre de la tribu) étaient très occupées ensemble, personne ne venait donc déranger Galopin et Charmeur :

Vous noterez cependant que Galopin regarde quelque chose. Enfin, vous l’aurez compris, il regarde quelqu’un, j’ai nommé bien sûr Lisette. Charmeur, lui, dort paisiblement. Il ne faut surtout pas le réveiller en sursaut sinon il se lève, oubliant qu’il est sous le griffoir et boum ! le griffoir se soulève un peu. Mais pour revenir à Lisette, elle n’a pas l’intention de ne pas bouger, bref, de ne pas déranger, même un peu, la sieste de Galopin et de Charmeur. Elle fait donc le tour du bureau, et Galopin, à défaut de se lever – il ne faut pas exagérer non plus – la suit du regard.

Ou comment allier plaisir de la sieste et sport : après tout, Galopin est monté sur le bureau, puis au sommet de l’arbre à chats, puis il a suivi les mouvements de Lisette. Une vie de chat, parfois, c’est fatiguant. Surtout quand on vit avec Lisette.

Bon dimanche à tous.

Publicités

10 ans plus tôt – Hastings et Salsa

Publié 1 septembre 2019 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Aujourd’hui, Sharon est allée chercher des livres qu’elle avait laissés chez sa maman. Enfin, des cartons de livres qu’elle avait laissés chez sa maman. C’est fou le nombre de livres qu’elle possède et qu’elle avait totalement oubliés.
Elle a aussi trouvé un cahier dans lequel elle a noté les circonstances de la naissance des chatons de la cuvée 2009. Beaucoup son décédés, emportés par l’épidémie de 2010, par une insuffisance rénale, un arrêt du coeur ou encore une rupture d’anévrisme.
Restent aujourd’hui Hastings et Salsa, dix ans tous les deux. Entre crochets, des précisions pour que vous situez mieux les chats

Voici les circonstances de la naissance d’Hastings. Elles sont sobres.
Jeudi 23 avril 2009 : naissances des triplés de Moïra, nés à 16 h 53, 17 h 24 et 17 h 41(ou 17 h 42). Ils ont reçu la visite étonnée de leur grand frère [Oncle Satin] et de leur grande soeur [Cassis-Léïa] Moïra, qui ne cesse de ronronner, a eu le soutien moral d’Imogène et de Prunelle. [….] à 22 h 22, naît le quatrième [Hastings, donc] et huit minutes apr_ès, naït le cinquième, enfermé dans sa poche, la délivrance est très longue.

Hastings, l’an dernier. Vous pouvez reconnaître Charisma à l’arrière-plan.

Voici maintenant le récit de la naissance de Salsa :

A 9 h 24, ce matin, je devais aller à Rouen, quand je me suis aperçue qu’Amaryllis était couchée dans la caisse d’accouchement, elle ronronnait et douze minutes plus tard, elle avait des contractions toutes les deux minutes. vers 10 h 24, le premier petit est né, avec de grandes difficultés, Amaryllis l’a entraîné sous le magnétoscope puis elle a trouvé refuge dans le carton de l’aspirateur, ayant laissé son petit, mouillé, avec son énorme placenta [oui, j’ai déjà vu des chatons naître avec des placentas rabougris] ; du coup Moïra s’est précipitée et elle a voulu saisir le petit, elle était remplie de bonnes intentions, je pense, mais j’ai eu très peur ; j’ai redonné son petit à Amarylllis – il lui ressemble énormément  – et elle a recommencé à pousser : vers 11 heures, le second petit est né, il se présentait par le siège et était entièrement noir.

Salsa, de nos jours. Il est à côté de l’arbre à chat qu’il apprécie beaucoup.

J’ajoute que, pendant ces naissances, je devais soigner Indiana, qui souffrait des séquelles d’un AVC, et avait souvent du mal à marcher, pour ne pas dire à descendre l’escalier, quand elle ne devait pas rester dans le calme le plus absolu.

Le 19 mai, les chatons marcheraient tous, et sortiraient de leur couffin respectif pour « jouer » ensemble. Salsa quitta le couffin à 5 h 50, Hastings fut le dernier à quitter le couffin, parce qu’il était occupé à têter. Amaryllis avait peu de lait depuis que ses chatons avaient trois semaines, et il fallait suppléer avec un biberon – Moïra prenait souvent en charge un ou plusieurs de ces chatons, il fallait aussi la ménager.

Une petite photo de Moïra, ma grand-mère, qui oeuvra tant pour les chatons.

Bon dimanche plein de souvenirs à tous !

Il fait froid

Publié 20 août 2019 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Vitamine.
Pour elle, il fait froid.
Si on lit le thermomètre, il fait 22 ° dans la maison.
Vitamine a donc décidé d’un commun accord avec elle-même, de se cacher sous la nouvelle couette (ou plutôt, sous la couette et sa nouvelle housse) et de n’en sortir que pour se restaurer, et éventuellement se rendre dans la maison de toilettes.
Vous n’aurez pas de photo de l’événement, vous ne verriez qu’une oreille qui dépasse.
Je vous propose donc une photo du mois dernier, sur laquelle vous pouvez voir Vitamine, Salsa et Rossignol.

Ou celle-ci, prise alors qu’il faisait encore chaud dans la chambre :

Bon mardi à tous !

Jeux olympiques ou pas

Publié 14 août 2019 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Nous mangeons tous bien.

Nous avons beaucoup d’énergie.

La nouvelle housse de couette nous plait beaucoup, et je suis presque sage tout comme Vitamine, sur la photo ci-dessous.

Par contre, le griffoir a encore souffert.

Il a traversé la chambre dans toute sa largueur.

Il ne l’a sans doute pas fait tout seul.

Fort heureusement pour lui, il a évité de dix centimètres l’entrée de la maison de toilettes.

Ouf.

Tout est bien qui finit bien, jusqu’à la prochaine promenade.

Je vous souhaite à tous un bon mercredi.

Et si je créé mon compte twitter ? Voilà ce que cela donnerait…

Publié 13 août 2019 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Pour commencer, nous allons tous bien, et certains membres de la tribu pratiquent la sieste de manière intensive. Dommage que les jeux olympiques félins de sieste n’existent pas, nous pourrions proposer des candidats sérieux comme mon oncle Hastings :

ou mon oncle Salsa, avec la contribution de Rossignol :

Donc, si je tenais un compte Twitter, voici ce que j’écrirais :

1 Six heures du matin : toujours pas de petit déjeuner.

2 Six heures trente : petit déjeuner servi. Nous avons failli attendre.

3 J’abandonne l’ordinateur : pendant que je twitte, tous les autres membres de la tribu mangent, sauf moi.

Ou alors, je pourrai toujours lancer des débats, qui susciteraient (ou non) des controverses.

4 Quelles sont vos croquettes préférées ?

Je pense que l’on me répondrait que les croquettes, c’est le mal, qu’il faut plutôt manger de la pâté, de la viande, des pâtes, voire des souris. (PS : nous avons des colocs qui ont dû se nourrir pendant un certain temps de souris et autres rongeurs, ils préfèrent nettement le petit déjeuner servi au lit).

5 Quelle litière utilisez-vous ?

Et là, boum ! On m’explique que le chat doit sortir dehors et faire ses besoins dans la nature. Pour des raisons évidentes, je ne me suis jamais mouillée le popotin dans l’herbe fraîche.

6 Je balance un petit tweet pro-stérilisation. Boum ! On m’explique qu’une chatte, pour être heureuse, doit avoir au moins eu une portée. Comment dire ? Aucune des félines qui m’entourent n’a eu de chatons, en tout cas, nous sommes stérilisées, et nous ne nous en portons pas plus mal.

Et c’est sur ces derniers mots que je fermerai mon compte, parce que j’ai mieux à faire dans la vie, comme vous souhaitez à tous un bon mardi.

Journée internationale du chat – 2019

Publié 8 août 2019 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Aujourd’hui, c’est la journée internationale du chat.
Il y a des journées internationales pour tout.
Cependant, il est bon de s’occuper des chats, et de tous les autres animaux, d’ailleurs, tous les jours de l’année. De les nourrir, de les abreuver, de leur donner de quoi dormir, de quoi jouer et de les stériliser (en principe, là, une fois, cela suffit).

Sur la photo ci-dessus, vous pouvez me voir en train d’explorer le séjour. Explorer ne signifie d’ailleurs pas avoir envie d’être prise en photo – nous, les chats, tenons à notre intimité, il est bon de le rappeler.

Bonne journée à tous !

La sieste, c’est bien

Publié 1 août 2019 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Je sais que c’est difficile à croire, mais je suis assez hyperactive, je cours partout et dors très peu, peut-être parce que j’ai les « yeux » fermés en permanence.

Hier soir, j’ai monté/descendu le canapé un nombre incalculable de fois, je me suis servie de l’arbre à chats situé dans le salon (pas besoin de me l’indiquer, je l’ai trouvé toute seule depuis longtemps) , j’ai même déniché deux baballes soigneusement cachée à l’intérieur de l’arbre, j’ai visité un transporteur (tant que je ne vais pas chez le docteur B***, je veux bien rentré dedans) et bien sûr, dîné un peu.

Je suis retournée dans « notre » chambre, et vous pouvez me voir en photo ci-dessous, parfaitement détendue, tandis que Duchesse mange dans « ma » gamelle. Oui, nous avons chacun la nôtre, et même si nos noms ne sont pas dessus, nous retrouvons toujours la nôtre. Je peux donc certifier que ce n’est pas celle de Duchesse (la sienne est bleue). Je sais, c’est un détail, et cela ne me coupe pas l’appétit. Cependant, je peux vous dire que Blanche-Neige ne mange que dans la sienne, et attend patiemment qu’on la remplisse (sa gamelle est la grise).

Sur ces considérations gamélistiques, je vous souhaite à tous un bon jeudi et beaucoup de croquettes.