Archives

Tous les articles du mois de novembre 2020

Gauvain

Publié 22 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Dans la famille, air chaton express, vous connaissez bien Nougat et Nougatine :

Nougat est debout à gauche, Nougatine est debout à droite. L’une est calme, l’autre l’est nettement moins.

Nougat est d’ailleurs un vrai chaton de bibliothèque.

Il ne faut pas oublié Gauvain, leur frère. Si la ressemblance est frappante, il est nettement plus grand, un peu plus foncé aussi.

Il est surtout très grand, il suffit de le voir à côté de Vitamine, qui, je vous le rappelle, est largement adulte et dépasse les quatre kilos :

Vous pouvez le voir ici avec son frère Paprika, qui est le seul de la portée à avoir une couleur très différente :

Vous noterez Blanche-Neige sur la gauche, et un invité pas mystère du tout au beau milieu, j’ai nommé Rossignol.

L’appareil photo de Sharon a eu subitement des ratés, et les photos de qualité bizarre se sont succédé. Voici cependant Charmeur, Gauvain, et Chanel, nettement plus sociable, et toujours un peu de Rossignol.

Je vous souhaite à tous un bon dimanche.

Lisette – et si ????

Publié 21 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
J’ai l’impression que, depuis quelques jours, Lisette mène une intense réflexion. Et si je retournais avec les chatons au lieu de leur faire des visites en coup de vent et de m’installer confortablement, seule, dans des endroits divers et variés ?

Je vous rassure, l’envie ne dure pas longtemps.

Si elle tolère Zorro et Loulou, qui ne l’ont jamais trop sollicitée, elle ne supporte plus Pompadour, Pétunia, Lilas et Lavande. Je crois même qu’elle est à deux doigts de demander le divorce de Galopin, c’est dire.

Hier, elle a donc passé un temps relativement long dans le bureau. Le bilan ? Galopin, Lilas, Lavande, Pompadour et Pétunia ont ressenti le besoin presque simultané de quitter le bureau très rapidement, peu importe la destination : droite, gauche, tout droit. Le seul lieu qui semblait supportable ? Loin de Lisette.

Fort heureusement, elle est revenue dans le salon quelque temps plus tard.

Bon samedi à tous.

Au pensionnat des louveteaux, il y a des jours sans, et des jours avec… Victor

Publié 16 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Madame Cobert est furieuse. (Qui a dit que c’était son état normal ? Pas faux).
– Victor ! Viiiiiiiiiiiiiiiictor ! Où es-tu ? Je sais que c’est toi !!!!
En effet, le cours de français avait été quelque peu perturbé. A cinq reprises. Oui, les élèves avaient compté.
D’abord, la fenêtre s’était fermée toute seule, sans raison.
– Non, mais madame, on vous jure, la fenêtre elle bougeait avant, mais là….
Puis, le cartable de madame Cobert est tombé une première fois. Elle l’a ramassé, forcément.
Il est tombé une seconde fois.
– Non, mais madame, on a cru que vous aviez frappé le tableau.
– Non, c’est mon cartable qui est encore tombé.
– Madame, il faut changer de salle, elle est hantée.
– Pas du tout, la preuve, vous n’aviez pas d’ennui l’heure précédente (les louveteaux ne changent pas de salles, ce sont les professeurs qui se déplacent). Cela va passer – surtout si c’est moi la responsable.

Suivirent deux autres incidents. Il fallut que Sharon Cobert répète très clairement qu' »aucun autre incident n’allait survenir ». Ce qui s’est d’ailleurs passé.
Maintenant, elle avait deux trois bricoles à dire à Victor, son fantôme personnel, qui l’accompagne professionnellement depuis 2002.

Clafoutis aux framboises

Publié 15 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Un peu de cuisine, cela vous dit ?
Voici donc un clafoutis aux framboises et des cookies au chocolat blanc.

Pour le clafoutis, les ingrédients :
– 3 oeufs
– 120 grammes de sucre
– 120 grammes de farine
– des framboises
– 10 cl de lait
– 40 grammes de beurre.

Comment faire ?

– aller cueillir les framboises dans le jardin (étape indispensable) puis les laver.
– préchauffez le four (210 °)
– faire fondre le beurre.
– mélanger la farine, le sucre, les oeufs jusqu’à obtenir un mélange hhomogène.
– ajouter le lait, puis le beurre fondu.
– ranger les framboises dans un moule beurré puis verser la pâte.
– mettre au four pendant dix minutes à 210 ° puis vingt minutes à 180 °.

Pour les cookies (tant que l’on a les ingrédients, les pénuries de sucre et de farine commencent dans certains supermarchés :

1 oeuf.
100 grammes de sucre
200 grammes de farine
120 grammes de beurre mou
1 cuillère à café de levure.
huit carrés de chocolat blanc.
Un peu de sel.

Comment faire ?

Fouetter le beurre mou avec le sucre jusqu’à obtenir une texture crémeuse.
Ajouter l’oeuf, puis la farine, la levure et le sel.
Hacher le chocolat en morceaux puis ajouter-les à la préparation.
Préchauffez le four à 180°.
Sur une plaque de cuisson (recouverte de papier cuisson pour ma part) former des petites boules de pâte.
Faites cuire 10 minutes.

Voici le résultat en images (avec en prime un sablé aux framboises)

Bon dimanche à tous !

Lisette – la solitude, c’est bien

Publié 14 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser plus particulièrement à Lisette, qui nous donne son avis sur les chatons.

« Personnellement, je trouve que les chatons, cela ne sert à rien. A rien ! Je veux bien que certaines personnes les trouvent mignons, attachants, actifs… Pour ma part, je les trouve surtout collants, pas autonomes pour deux sous, incapables de faire certaines choses si on ne leur tient pas la patte (le bac ? juste devant ton nez !).

Je fais une exception pour Loulou et Zorro qui se débrouillent très bien sans moi. Ils jouent avec une vigueur que je ne leur envie pas cependant. Ces brutes vont finir par se blesser !

Je vous laisse : j’ai des dizaines de sieste en retard ».

Bon samedi à tous.

 

Madame Cobert masquée

Publié 12 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Sharon a réfléchi à plusieurs textes…. l’un sera probablement publié sur son blog. Mais là…. madame Cobert a quelque chose à dire.

« Depuis que j’enseigne, j’en ai lu, des aberrations sur ce qu’un professeur doit porter ou ne doit pas porter. Ainsi, pour sa « dignité », un professeur ne doit pas porter de jean. Il ne faut pas non plus mettre des objets dans ses poches, afin d’avoir une silhouette parfaite – les élèves ont l’oeil à tout. Si avoir un mouchoir ou, dans mon cas, un podomètre dans la poche détraque ma silhouette, tant pis. Cela ne nuit pas à la qualité des cours. Une professeur doit porter un tailleur, des talons, et un chignon pour « inspirer le respect ». Je ne suis pas contre : un de mes collègues porte un chignon, et ses élèves l’adorent. Par contre, les talons, c’est tout sauf pratique pour des raisons sur lesquelles je ne m’étendrai pas. Quant au tailleur… pas un seul dans ma garde-robe. Puis, enseigner, ce n’est pas participer à un bal costumé. Quoique…

J’attends que les doctes personnes qui nous expliquent, qui expliquent aux élèves aussi comment ils doivent se vêtir, quel masque l’on doit choisir quand on enseigne. Le masque chirurgical… tout le monde ne le supporte pas. Puis, nous ne sommes pas des personnels médicaux. Allons donc pour le masque en tissu, parfois fait maison. Si certains collègues sont originaux… par moment, je me sens bien seule : entre le masque chat n°1, le masque chat n°2, le masque hibou (tes petites soeurs ont les mêmes ? Je suis ravie) et le masque panda, sans oublier le masque « sac à main » et le masque « fleurs », je crois que je tiens le sommet de la diversité masquée. »

 

Ressemblance flagrante

Publié 11 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Lisette reste Lisette, et apprécie d’être seule, le plus souvent. Bon, elle a dormi une nuit avec Zorro et Loulou, mais elle reconnaît leur parfaite autonomie.

Du côté des « chatons 2020 », reconnaissons… une forte ressemblance dans la posture entre Galopin :

et Grisby :

Je ne parle même pas de la ressemblance entre Grisby d’un côté, Nougat et Nougatine de l’autre :

Je vous souhaite à tous un bon mercredi férié et confiné.

En direct du pensionnat des louveteaux

Publié 8 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Il est parfois des conversations bizarres dans la salle des professeurs du pensionnat des louveteaux. Surtout depuis qu’une personnalité politique dont nous tairons le nom s’est déclaré choqué par les rayons de cuisine communautaires dans les supermarchés.

« – Oui, la situation est grave. Quand je vais au supermarché, je ne me suis jamais senti agressé par une saucisse ! Dire qu’il est des gens qui le pensent… Pardon, Sharon, je n’ai pas entendu. Ton cousin ramène en douce sur le continent du saucisson corse !!! Oh là, là, c’est grave mais… non, rassure-moi, pas du fromage au moins ? Non ? Ouf. Non, le saucisson, ça passe, mais le fromage, il se faisait repérer direct. Pardon ? Il échange son saucisson corse contre du nougat vietnamien ???? Je crois que certains ne vont pas s’en remettre.  »

Sur ce, je vous laisse : la maman de Sharon est en train de dévaliser le rayon « Normandie » du supermarché le plus proche.

Galopin prend le relais

Publié 7 novembre 2020 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Je ne pense pas que Galopin, à l’arrivé de Lisette, voyait les choses ainsi.

Le voici donc entouré de Nougatine, alors que Pompadour est avec Nougat – à moins que ce ne soit le contraire, nous avons beaucoup de mal à distinguer les deux soeurs. Pétunia, à l’arrière-plan, se demande si elle va les rejoindre.

Bon samedi à tous.