Archives

Tous les articles du mois de janvier 2022

Victor, fantôme de son état

Publié 31 janvier 2022 par Sharon et Nunzi

Bonjour
Je suis Victor.
Fantôme officiel qui hante madame Cobert depuis presque vingt ans.
Fantôme, c’est un métier.
Je ne vous raconte pas tout ce que j’ai fait depuis les vacances de Noël.
J’ai dû suivre madame Cobert au deuxième étage pendant qu’elle surveillait le brevet blanc.
Non, je n’ai pas été discret. A quoi bon ? Tout le monde m’a reconnu quand je suis entré dans la salle.
J’ai accompagné madame Cobert quand elle a surveillé les matchs de foot. Beaucoup de louveteaux m’ont vu. Oui, la discrétion, ce n’est pas mon fort. Par contre, je reconnais que je n’ai pas du tout touché à une balle, à un ballon, ou à tout autre objet sportif : je ne vais pas devenir sportif maintenant !
J’ai même accompagné les louveteaux au cinéma. Ce que j’aime dans cette génération, c’est sa naïveté : le petit Servan a vraiment cru que la salle était suffisamment isolée pour que je reste à l’extérieur. Moi aussi, je veux profiter du film !
Sur ce, je vous laisse, je cherche ce que je pourrai faire la semaine prochaine.

Brushing familial

Publié 29 janvier 2022 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Ruby est complètement épuisée. Elle a passé plus d’une demi-heure à se faire un brushing digne de ce nom. Bilan : la maman de Sharon se demande où est passé la grande mèche rousse que Ruby avait sur le dos, tellement les poils sont… emmêlés. Je ne vous montrerai pas non plus les photos des poils qui rebiquent sur les pattes. Il ne vaut mieux pas. Là, après avoir raconté sa vie à Sharon, Ruby, qui a eu la bonne idée de vouloir dormir à côté de Lisette, est en train de regarder tranquillement la télévision. Il faut dire aussi qu’elle a joué avec la queue de son frère, après lui avoir proposé, de manière infructueuse, son aide de coiffeuse.

Bon samedi à tous.

Galopin ou la solitude, ça n’existe plus

Publié 27 janvier 2022 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Galopin, par moment, voudrait être seul. Vraiment seul.

Il trouve que les tas de poils pleins de poils sont vraiment trop nombreux.

Il se demande même comment s’est possible d’être aussi nombreux et aussi poilus. Ne parlons même pas de cette chatonne qui miaule la nuit parce qu’elle souhaite que l’on comble son gigantesque manque affectif. Même si son frère est discret, il occupe un volume important !

Quant à Lisette… elle aime aussi être seule…

Bonne journée à tous;

Sport au pensionnat des louveteaux

Publié 26 janvier 2022 par Sharon et Nunzi

– Les louveteaux, c’est bien, c’est vraiment bien. Non,mais, sincèrement, je ne pensais pas que l’on ramènerait la coupe inter-pensionnat à la maison.
Oui, bon, d’accord, nous étions six équipes, mais tout de même ! Je tiens à remercier Alistair, notre gardien de but, qui a arrêté tous, je dis bien tous les buts sans exception. Bravo ! Bravo aussi à Lorenzo et Thomas, nos deux attaquants qui ont très bien attaqué. Non, franchement, je ne veux pas dire mais, sur un match de 90 minutes, mettre 80 buts, c’est un exploit ! Il paraît que le gardien de but du pensionnat du Sud-Est a décidé de se reconvertir mais il ne sait pas encore dans quoi.
Le pensionnat du Nord-Est ? Ils étaient vraiment des adversaires à la hauteur.
Je tiens également à féliciter l’équipe féminine de football qui a terminé médaille d’argent. Vous n’avez jamais démérité et vous aviez des adversaires redoutables, dont Myriam du pensionnat du Sud-Ouest qui contestait chacun de nos buts. Heureusement qu’elle n’a pas assisté à la compétition de badminton. Les louveteaux, tout pensionnat confondu, ont démoli plusieurs filets à force de frapper fort sur la raquette.
Nous avons aussi décidé de donner le prix du courage à madame Cobert, qui a assisté à toutes les compétitions sans exception même par -1 ° ! Tous les autres professeurs ont craqué.
Maintenant, nous essayons de la décongeler à coup de perfusion de chocolat chaud.

Conseil au brushing

Publié 22 janvier 2022 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Ruby a demandé des conseils à son frère Ambre-Hercule du Bois-Doré au sujet de son brushing.
– D’abord, délègue.
– C’est à dire ?
– Confie le nettoyage de certaines parties de ton corps à d’autres. Ainsi, quelqu’un nettoie les longs poils qui sont à l’intérieur de mes oreilles. Je peux très difficilement le faire moi-même.
– Moi, c’est pareil… sauf que la personne qui me les nettoie me les met dans tous les sens.
– Le sens, c’est justement cela le problème. Tu mets ton pelage dans tous les sens quand tu te laves, il faut toujours le faire dans le sens du poil.
-Mouais, si tu le dis….

Guillaume Berthier enquête…. euh ?

Publié 21 janvier 2022 par Sharon et Nunzi

Guillaume Berthier avait mal dormi. Non, pas à cause d’une enquête en cours. Rien de bien neuf sous le ciel de Normandie. Non, simplement, à quatre heures du matin, sa soeur Juliette avait cru bon de lui téléphoner.
– J’ai fait un cauchemar.
Guillaume, à moitié endormi, la laissa parler. Il faut dire qu’elle en avait tellement vu à cause de lui, accourant toujours fidèlement à son chevet à la moindre de ses blessures – il faut dire qu’en général, ses blessures étaient tout sauf moindres.
– Déjà, j’ai rêvé que je m’étais coupé les cheveux en un carré classique parfaitement lisse. Non mais, tu m’imagines, devenir classique ? Le pire, c’est que je portais un tailleur et une chemise blanche. Pour le plaisir, pas pour le travail, parce que là, encore j’aurai eu une excuse. Puis, je te retrouvais parce que toi aussi tu t’étais rangé des voitures, parce que tu avais été gravement blessé une fois de plus. J’ai même rêvé que tu avais perdu une jambe. Alors surtout, grand frère, fait attention.
Il prit note de ses angoisses. Tout était relativement calme. Bon, la mairie de Sacaille avait été tagué, cela n’empêchait pas le maire de dormir « tant que ce n’est pas ma maison ». Puis, une fois les constatations d’usage faites, le nettoyage avait été rapide, Jean-Robert, le premier adjoint avait été d’une grande célérité. Il faut dire que son frère venait lui rendre visite, et il tenait à ce que tout soit presque parfait.

– Il s’appelle comment déjà, votre frère ?
– Reynald.
– Et que fait-il dans la vie ?
Le maire de Sacaille s’attendait au pire. Ce frère n’avait-il pas été désigné par le commandant Berthier comme ayant « un lourd passé d’activiste ? » Jean-Robert toussota.
– Mon frère a eu un parcours atypique. Il a été un militant de la cause écologiste – il l’est toujours, d’ailleurs. Il a toujours refusé les actions violentes. Dans sa jeunesse, il a même songé à devenir moine, il a été postulant puis novice pendant deux ans. Il faut toujours régulièrement des retraites spirituelles dans le monastère de **** (Non, je ne citerai pas le nom).
– Bon, m’enfin, finalement, qu’est-ce qu’il fait comme métier votre frère ? Professeur d’histoire-géographie, comme vous ?
– Non, non. Il est … greffier. Ce qui est bien la preuve, dit Jean-Robert devant la stupéfaction de Loïc, que son « lourd passé d’activiste » n’est pas aussi lourd que veut bien le dire le commandant. Oui, il a manifesté, et il manifeste encore, ce n’est pas interdit. Mon frère aime l’ordre, la précision, la justice, c’est pour cette raison qu’il a choisi d’être greffier – au service de la justice, avec discrétion.

Diminu’tif des gros manques affec’tifs

Publié 18 janvier 2022 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Ruby, maintenant qu’elle a retrouvé son frère jumeau Ambre (il est l’aîné de trente minutes) est bien décidé à ouvrir « son » salon de coiffure.

Elle a aussitôt proposé à Pompadour de la coiffer, après s’être couchée sur elle. Elle n’a pas dit non.

Cela lui a permis de souffler un peu : oui, son fils n’est toujours pas totalement sevré, mais cela va venir…. un jour.

Bon mardi à tous.