Des nouvelles du Tas de Pierre

Publié 23 février 2015 par Sharon et Nunzi

Le bruit d’une tronçonneuse retentit.

– Cette fois-ci, je me suis surpassé, déclara Perceval.

– Il faut que vous fassiez breveter la recette, dit Guillaume.

– Le cake-parpaing, nouveau matériau de construction, s’exclama Franck.

Percy retira ses lunettes de protection.

– Je crois qu’après la confiture ciment et la purée colmatage, je vais pouvoir ouvrir une école de maçonnerie. »

Guillaume, qui était arrivé deux jours plus tôt, flanqué de son cousin Benjamin et de son copain Franck, légiste de son état. Le Tas de Pierre était sans dessus dessous, pour ne pas changer. Et même si Guillaume avait constaté avec soulagement la disparition des vampires, il constata aussi celle des deux fenêtres de la cuisine.

– Pour une fois, « ils » n’y sont pour rien. Il fallait les changer. J’attends la livraison, je cuisine en attendant, et je rate tout ce que je fais. Sinon, Guillaume, comment ça va ?

– Fort bien. Benjamin, ici présent, n’est plus soupçonné officiellement de meurtres, mais tant que l’assassin de cette jeune actrice ne sera pas retrouvé, il le sera toujours officieusement, et peine à retrouver du travail. Franck se divertit en lisant le dernier scénario de son frère. Je n’ai pas sa chance : Juliette vient d’ouvrir un salon de thé érotique.

– Mettez-vous à la place d’Imogène : elle a quatre petits frère, et quatre petites sœurs. Ils ne sont pas comme Juliette mais… ils sont très spéciaux. Ruppert est là (note : le plus jeune frère d’Imogène) avec Théodora. Il se remet d’une rupture avec élégance, alors tachez d’avoir l’air serein. J’ai l’impression que vous avez pris Kellen Castle sur le crâne.

Guillaume faillit demander qui était Théodora – quand il vit Ruppert, le portrait craché d’Imogène en version masculine, assis sur le canapé défoncé par des soins vampiriques, en compagnie d’un impressionnant boxer. Tant que ce n’était pas une louve garou….

ymp_chat_gouttire_54a0a54d168a2

Publicités

2 commentaires sur “Des nouvelles du Tas de Pierre

  • Hi hi ! faire breveter les cake-parpaing et autres recettes écossaises est une bonne idée ! Nous voilà avec une chienne, et avec un tel prénom, elle a sûrement un rôle à tenir ! Je suis contente de retrouver la joyeuse bande de Kellen Castle ! 😉

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :