Un peu de musique – Henri Garat

Publié 16 septembre 2017 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Disons que… la semaine a été dure pour la tribu.
Je vous propose donc aujourd’hui cette chanson:

Publicités

Généalogie de Percy, interview

Publié 11 septembre 2017 par Sharon et Nunzi

– Bonjour, je suis Alexandre Legrand, écrivain, et j’interviewe Perceval James Andrew McKellen qui va nous parler un peu de sa généalogie.
– Je déteste les interviews.
– Moi aussi. Comme ça, on est deux. Parlez-moi de vos grands-parents.
– Mes grands-parents paternels se nommaient Lancelot McKellen et Phyllida. Ils ont eu trois enfants, James, mon père, Imelda, qui est morte en bas âge et Philippa, la mère de ma cousine Whihelmina. Mon grand-père maternel était cocher, Charles Shelton, et ma grand-mère maternelle était cuisinière – Azelma, à cause d’un des personnages des misérables. Ils ont eu deux filles, Martha et Margareth, ma mère.
– Comment avez-vous rencontré votre femme?
– Caroline ? Je ne m’en souviens plus.
– ?!?! C’est une blague ! Même moi, je me souviens comment j’ai rencontré ma femme. C’était un jeudi, il pleuvait.
– Précis ! Je comprends pourquoi vous êtes devenus écrivain ! J’ai l’impression que j’ai toujours connu Caroline, qui allait dans la même école que ma soeur – mais dans une autre classe. Ses parents étaient amis avec les miens – et elle servait souvent des shortbreads lors de nos réunions de highlanders producteurs de whisky.
Nous avons eu cinq enfants, Calpurnia, qui travaille au ministère de la marine, Lavinia, qui travaille au ministère de la culture, Alexander, architecte d’intérieur, Gladys, votre attachée de presse, et Elinor, qui doit me présenter son nouveau compagnon incessamment sous peu.

Hypothermie

Publié 9 septembre 2017 par Sharon et Nunzi

Je vous rassure tout de suite : ce n’est pas moi qui en souffre.

Depuis mercredi, nous avons un nouveau pensionnaire, mais jusqu’à quand ? En effet, le nouveau venu, chat des rues recueilli par la maman de Sharon souffre (entre autre) d’hypothermie. Le docteur B*** qui nous connaît bien, aurait préféré de la fièvre.

Pour l’instant, et après quelques crises (il a des difficultés respiratoires), il est en train de se faire beau, dans des postures parfois extravagantes.

Ah, il regarde la télé, aussi, tout en se grattant les puces – il a pourtant eu droit à une bonne dose d’anti-puces.

Bon samedi à tous.

 

C’est la rentrée, Sharon est raisonnable.

Publié 3 septembre 2017 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Vous avez sans doute lu/vu des sites, des articles, qui vous expliquent comment bien préparer la rentrée. Pour ma part, je constate que Sharon a des méthodes bien à elle. Que pensez-vous de ce chocolat viennois ?

Maintenant, si vous voulez vraiment être raisonnable, je peux vous conseiller ceci, qui se nomme un chococookie :

Bon dimanche à tous.

Percy en vacances -août 2017

Publié 31 août 2017 par Sharon et Nunzi

– La rentrée ne vous stresse pas ?
L’illustre écrivain s’était enroulé dans un plaid. La chute de dix degrés entre hier et aujourd’hui avait eu raison de tous ses sentiments envers la Normandie. Et oui : lui et Percy logeaient chez Piper et Arthur, soeur et beau-frère de Percy.
– Nan, répondit Percy sans lever les yeux de son journal. Je suis retraité, je suis presque toujours débordé et, jusqu’à preuves du contraire, le Tas de pierres est toujours debout.
– Pourquoi ce nom, le Tas de Pierre, Kellen Castle, c’est tout de même plus chic !
– Quand ma mère a rencontré mon père, elle était aide-soignante, et lui, salement blessé à la jambe à la suite d’une transaction commerciale compliquée – le whisky soulève les passions, même en France. Ils sont tombés amoureux, et mon père lui a dit : « acceptez-vous de venir vivre dans un tas de pierres en Ecosse ?  »
Elle lui a demandé s’il y avait un toit, il a répondu oui. Elle a demandé si portes et fenêtres fermaient, il a réfléchi (ne serait-ce que pour compter le nombre de fenêtres) et il a encore dit oui. Elle a terminé en demandant si les murs tenaient debout, là, il a dit oui sans hésiter. Ce n’est qu’une fois parvenu en Ecosse que maman a vu le château – beaucoup plus petit que Vaudreuilly où elle avait grandi, certes, mais au moins, elle ne serait pas cantonnée dans le quartier des domestiques.

Galopin en août 2017

Publié 29 août 2017 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Je ne vous parlerai pas de la chaleur qui règne actuellement en Normandie, non, je vous parlerai de la difficulté de prendre Galopin en photo. Vous pouvez ainsi voir son nez et ses paupières en gros plan.

Quand il est au sommet de l’armoire, ce n’est pas toujours mieux, il adore faire des roulades.

Bref, il est vraiment difficile à photographier.

Bon mardi à tous !