Archives

Tous les articles pour la journée du 11 juin 2022

Samedi en folie par Galopin et Nunzi

Publié 11 juin 2022 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Galopin et moi avons décidé de nous partager l’écriture de ce billet.
Tout d’abord, Pompadour aide beaucoup à sociabiliser, nourrir, nettoyer certains chatons – pas tous, mais elle fait déjà beaucoup. Elle a donc une ration supplémentaire de nourriture, pour ne surtout pas perdre la forme. C’était d’ailleurs la question de la maman de Sharon ce matin : « mange-t-elle bien ? »
Je me sens tout de même un peu délaissée. Certes, j’ai eu mon petit déjeuner, certes, je tolère les nouveaux chatons, mais il ne faut pas oublier Ruby, Onyx, Canaillou, ou encore Lilas et Pétunia – je comprends que Lisette ressente le besoin de s’isoler dans la cuisine où se trouve son cousin bleu personnel.
Je crois cependant qu’il serait bon de donner des numéros aux portées et aux chatons. Je suis tout de même obligée de partager mon espace vital avec deux chattes sauvages qui sont rentrées dans la maison à la suite des cris, pour ne pas dire des hurlements, de leurs chatons respectifs. Si l’une nourrit, lave, et est une véritable acrobate, l’autre se contente de dormir à côté de ses chatons, qui semblent ne pas savoir téter, si ce n’est les biberons, et encore. En revanche, les deux mères sont proches. Sont-elles parentes ? (mère et fille ?) Elles ont eu leurs portées à un mois d’écart à peu près.

Voici la photo de Chérubin de l’écurie (parce que c’est là qu’il a été trouvé).

Voici son frère Quinoa de l’écurie.

Quant à Fragance de l’écurie, il ressemble tellement à Pétunia qu’il pourrait être son fils caché.

Je ne vous montrerai pas tout de suite des photos des chatons de la poubelle près de la haie, ils sont encore trop petits et trop fragiles.

Galopin, lui, fait comme moi : il s’est trouvé un tout petit endroit où il peut dormir presque tranquillement, quand les chatons ne viennent pas jouer, ou quand ils ne réclament pas un biberon.

Là, je termine cet article, et je vais peut-être manger un peu à nouveau, les émotions, ça creuse.

Bon week-end à tous.