Diminu’tif des gros manques affec’tifs

Publié 18 janvier 2022 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Ruby, maintenant qu’elle a retrouvé son frère jumeau Ambre (il est l’aîné de trente minutes) est bien décidé à ouvrir « son » salon de coiffure.

Elle a aussitôt proposé à Pompadour de la coiffer, après s’être couchée sur elle. Elle n’a pas dit non.

Cela lui a permis de souffler un peu : oui, son fils n’est toujours pas totalement sevré, mais cela va venir…. un jour.

Bon mardi à tous.

4 commentaires sur “Diminu’tif des gros manques affec’tifs

  • Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :