10 ans plus tôt – Hastings et Salsa

Publié 1 septembre 2019 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Aujourd’hui, Sharon est allée chercher des livres qu’elle avait laissés chez sa maman. Enfin, des cartons de livres qu’elle avait laissés chez sa maman. C’est fou le nombre de livres qu’elle possède et qu’elle avait totalement oubliés.
Elle a aussi trouvé un cahier dans lequel elle a noté les circonstances de la naissance des chatons de la cuvée 2009. Beaucoup son décédés, emportés par l’épidémie de 2010, par une insuffisance rénale, un arrêt du coeur ou encore une rupture d’anévrisme.
Restent aujourd’hui Hastings et Salsa, dix ans tous les deux. Entre crochets, des précisions pour que vous situez mieux les chats

Voici les circonstances de la naissance d’Hastings. Elles sont sobres.
Jeudi 23 avril 2009 : naissances des triplés de Moïra, nés à 16 h 53, 17 h 24 et 17 h 41(ou 17 h 42). Ils ont reçu la visite étonnée de leur grand frère [Oncle Satin] et de leur grande soeur [Cassis-Léïa] Moïra, qui ne cesse de ronronner, a eu le soutien moral d’Imogène et de Prunelle. [….] à 22 h 22, naît le quatrième [Hastings, donc] et huit minutes apr_ès, naït le cinquième, enfermé dans sa poche, la délivrance est très longue.

Hastings, l’an dernier. Vous pouvez reconnaître Charisma à l’arrière-plan.

Voici maintenant le récit de la naissance de Salsa :

A 9 h 24, ce matin, je devais aller à Rouen, quand je me suis aperçue qu’Amaryllis était couchée dans la caisse d’accouchement, elle ronronnait et douze minutes plus tard, elle avait des contractions toutes les deux minutes. vers 10 h 24, le premier petit est né, avec de grandes difficultés, Amaryllis l’a entraîné sous le magnétoscope puis elle a trouvé refuge dans le carton de l’aspirateur, ayant laissé son petit, mouillé, avec son énorme placenta [oui, j’ai déjà vu des chatons naître avec des placentas rabougris] ; du coup Moïra s’est précipitée et elle a voulu saisir le petit, elle était remplie de bonnes intentions, je pense, mais j’ai eu très peur ; j’ai redonné son petit à Amarylllis – il lui ressemble énormément  – et elle a recommencé à pousser : vers 11 heures, le second petit est né, il se présentait par le siège et était entièrement noir.

Salsa, de nos jours. Il est à côté de l’arbre à chat qu’il apprécie beaucoup.

J’ajoute que, pendant ces naissances, je devais soigner Indiana, qui souffrait des séquelles d’un AVC, et avait souvent du mal à marcher, pour ne pas dire à descendre l’escalier, quand elle ne devait pas rester dans le calme le plus absolu.

Le 19 mai, les chatons marcheraient tous, et sortiraient de leur couffin respectif pour « jouer » ensemble. Salsa quitta le couffin à 5 h 50, Hastings fut le dernier à quitter le couffin, parce qu’il était occupé à têter. Amaryllis avait peu de lait depuis que ses chatons avaient trois semaines, et il fallait suppléer avec un biberon – Moïra prenait souvent en charge un ou plusieurs de ces chatons, il fallait aussi la ménager.

Une petite photo de Moïra, ma grand-mère, qui oeuvra tant pour les chatons.

Bon dimanche plein de souvenirs à tous !

Publicités

4 commentaires sur “10 ans plus tôt – Hastings et Salsa

  • C’est bien d’avoir noté tout cela. C’est l’histoire de chacun de ces chats. Je n’ai jamais eu de chaton. C’est ainsi.
    C’est touchant de lire que dans les familles nombreuses de chats, il y a entre aide entre certains chats.
    Bonne soirée !

  • Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :