Et chez les louveteaux, cela se passe comment ? Des nouvelles de madame Cobert.

Publié 26 juin 2019 par Sharon et Nunzi

Petite parenthèse d’écriture en pleine canicule.

L’avantage d’avoir des louveteaux comme élève ?
Comment dire ?
Faire cours dans une forêt avec des élèves poilus, c’est original.
Non, nous restons à la lisière de la forêt, il ne faut pas exagérer – et seulement l’après-midi : pas facile de tenir un stylo entre les coussinets !
Ils communiquent par grognements ? Je vous rassure tout de suite, sous leur forme humaine, certains élèves communiquent ainsi aussi ! L’abondance des grognements montrerait, d’après un collègue, l’intensité de leur intérêt pour le sujet. Tant qu’ils ne déchirent pas les polycopiés, je m’adapte.
Oui, je sais que vous en avez marre des polycopiés et que vous avez l’impression d’être noyés dessous ! N’exagérons pas – si vous les aviez tous collés depuis septembre, cette impression disparaîtrait rapidement !
Sur ce, je vous laisse, nous avons encore deux jours de révision !
Madame Sharon Cobert

Publicités

2 commentaires sur “Et chez les louveteaux, cela se passe comment ? Des nouvelles de madame Cobert.

  • Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :