La vraie vie de madame Cobert

Publié 8 juin 2019 par Sharon et Nunzi

Ecrire, oui, mais pas forcément écrire tout le temps.
Ou écrire n’importe quoi.
Pendant qu’un innocent arbre à chats a encore été dévissé et qu’un autre est utilisé plusieurs fois par jours, voici la vraie vie de madame Cobert au pensionnat des louveteaux. Toute ressemblance avec un pensionnat existant ou ayant existé serait totalement fortuite.

– Allo, Eric ? Tout va bien ? Non, pas vraiment, je m’en doutais un peu. La course d’orientation a débuté depuis une heure et je n’ai toujours vu passé aucun groupe de sixièmes devant ma balise. Par contre, j’ai croisé les 3e Framboise, les 3e Groseille et même les 3e Eucalyptus, et là, je tiens à te le dire, je m’en serai bien passé. Avec eux, c’est toujours les feux de l’amour. Soit dit En passant (il faut bien que quelqu’un passe), je ne sais pas qui a eu l’idée de donner des noms de fruits, de légumes et autres végétaux aux classes, mais c’est franchement indigeste.
Comment ? Henry qui est à la balise n°7 n’a vu passer personne non plus ? Mais alors, où sont-ils tous ?
Que je m’entraîne à tirer avec l’arc pour tuer le temps ? Mais bien sûr ! Je me suis déjà écorché la main droite en assemblant les arcs, j’ai failli m’envoler avec les cibles à cause du vent, et je vais tirer à l’arc.
Je te rassure, j’ai trouvé à m’occuper, je joue aux boules. Non, aucun matériel de pétanque ne traînait dans le coin. J’ai recyclé les pommes de pin qui me sont tombées sur le coin de la figure.
Ah, ça y est, je vois une équipe. Ah, pardon, ils se sont trompés de balise, ils croyaient être à la 5. Le sens de l’orientation, cela se perd.

Deux heures plus tard.

– Il faut se contenter de peu. J’ai vu passer la moitié des équipes, et certaines ont royalement marqué vingt points sur quatre-vingt. Je ne dis pas que c’est merveilleux, je dis simplement que le premier qui me parle encore de la vingt-cinquième rupture entre Truc et Bidule sera mal venu. C’est la vingt-huitième ? Raison de plus !

6 commentaires sur “La vraie vie de madame Cobert

  • Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :