Imogène – 1er juin 2019

Publié 1 juin 2019 par Sharon et Nunzi

Je me suis aperçue, en faisant un peu de « rangement » dans la section écriture, que je n’avais pas donné la parole au personnage d’Imogène depuis longtemps. C’est désormais chose faite. Et rappelez-vous : écrire me détend.

Comment ça, je n’ai pas donné de nouvelles depuis longtemps ? Cela dépend à qui !

Dire que certains pensent que le métier de clerc de notaire est ennuyeux. Qu’il vienne un peu à l’étude où je travaille. Ils seront catastrophés. Ou pas.

Je me demande d’ailleurs pourquoi je continue à être clerc de notaire, je devrais définitivement me reconvertir en organisatrice de mariage. En ce moment, cela n’arrête pas, tout ça parce que, voici quelques temps déjà, j’avais aidé ma cousine Elinor à organiser le sien – le premier. Non, parce que là, je suis en train de tenter d’organiser le second. Dans le calme, la joie, et la bonne humeur.

Trois notions qu’Elinor est incapable de concevoir. Moi aussi. Une fois sur deux, j’oublie le prénom de son fiancé, du coup, j’ai décidé de l’oublier complètement. Non, je ne rêve pas que le mariage soit annulé, je rêve qu’elle demande de l’aide à quelqu’un d’autres. Ses trois soeurs ont jeté l’éponge, dès le premier mariage, elles n’ont aucune envie de la relever maintenant.

Mariage et remariage. J’ai tout entendu depuis que je m’en occupe. Morceaux choisis.

« Un remariage, ce n’est pas la même chose qu’un mariage ». Ne demandez surtout pas à la personne de développer sa pensée profonde, cela n’en vaut pas la peine.

« Puisque tu as fait ça (au choix, faire un grand mariage, porter une robe blanche), je veux que tu fasses pareil pour le nôtre. » Non, mais si j’avais voulu épouser deux fois la même personne, je l’aurai fait.

« Pas question de robe blanche pour un remariage ». Un mariage en sous-vêtement, cela peut être drôle.

« pas de mariage sans robe blanche » ma copine Constance adore le jaune, hors de question de se marier si ce n’est en jaune. Râler râleur, ce n’est pas vous la mariée. Même si Constance est étiquetée « bizarre », au moins elle savait ce qu’elle voulait pour son mariage – clair, net et précis. Son père aussi avait des idées très précises : pas un des tatouages du marié ne devait être apparent.

« Un vrai mariage, c’est quand on est jeune, avec des bébés à la clef ». Il n’est pas nécessaire de se marier pour avoir des enfants, mais certains n’ont pas encore tout compris.

Heureusement, tous les mariages ne sont pas comme celui d’Elinor, c’est même parfois très drôle. Non, parce que, quand j’ai relu les phrases écrites plus haut, j’ai cru sombrer dans la morosité. Ne croyez pas qu’un mariage doit être follement drôle, non, mais il n’a pas besoin d’être guindé.

Oui, mon oncle Perceval est au courant pour le remariage d’Elinor. Il essaie simplement de ne surtout pas y penser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :