Interview exclusive d’un arbre à chats noir et blanc

Publié 10 février 2019 par Sharon et Nunzi

Il a été retiré de notre chambre après sa tentative de fuite. Il devrait rejoindre prochainement les appartements de Galopin, Lisette et Charmeur où, semble-t-il, être un arbre à chats est bien plus reposant. Avant cela, il a accepté de répondre à quelques questions.
– D’abord, comment allez-vous ?
– Bien, je crois, enfin, je pense. Je suis en un seul morceau, je n’ai pas perdu ma baballe. J’ai quelques poils de chats, mais c’est un moindre mal.
– Quels sont vos souvenirs les plus marquants ?
– Et bien… ma discussion avec mon voisin, constamment couché, et sur lesquels s’acharnent des félins pas très domestiqués.

le fait que certains congénères soient trop gros pour entrer sous l’arceau lui posait souci, parce qu’elle (une femelle nommée Vitamine) a tenté de forcer le passage. Pour ma part, j’ai aussi été victime de Duchesse, la féline en photo ci-dessus. Elle s’est acharnée sur ma baballe. C’est fragile, ces choses-là ! Puis, je les mettrai tous au régime. Je ne suis pas prévu pour des chats obèses, mais pour des chats qui suivent un régime !
– Je vous rassure tout de suite, nous sommes aux croquettes Burk toute l’année, rapport à nos intestins. Alors des croquettes de régime en plus, ce n’est pas possible.
– Enfin, je suis très heureux de me retrouver dans une pièce où l’on ne fait qu’une chose sur un arbre à chats : dormir dessus. Je vais pouvoir faire ce que je fais toujours : dormir !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :