Il y a cent ans – hommage à Tifoune, chat normand.

Publié 11 novembre 2018 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous

Il y a cent ans, dans la famille de Sharon, on avait déjà des animaux.

Il y a cent trois ans, en 1915, l’arrière-grand-mère de Sharon avait deux filles, un chat, et un mari au front.

Tous les soirs, elle tenait à ce que Tifoune, chat noir et blanc, rentre : il fallait qu’il soit là quand son mari rentrerait, c’était son chat à lui.

Un soir, il ne rentra pas, préférant rester sur le toit. Rien à faire, il ne voulait pas.

Geneviève et ses deux filles entendirent dans la soirée un cri de douleur très humain : le chat était tombé sur les épaules de quelqu’un. Ce quelqu’un, c’était son maître, qui rentrait en permission, et n’avait pu prévenir sa famille à temps.

17 commentaires sur “Il y a cent ans – hommage à Tifoune, chat normand.

  • Grace au commentaire précédent et à la réponse, j’ai compris. C’est le grand père qui a poussé le cri de douleur … pas le chat ! J’espère que le grand père s’est remis rapidement.

    C’est une histoire très intéressante de surcroit, car il parait quasi certain que le chat avait senti l’arrivée de son maitre et c’est pour cela qu’il ne voulait pas rentrer !
    Vraiment merci pour cette belle histoire hommage …
    Pensée douce pour Tifoune … maintenant chat sorti de l’incognito, grâce à votre billet Sharon !

  • Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :