Archives

Tous les articles pour la journée du 21 juillet 2018

Carnet du Grand écrivain – 12

Publié 21 juillet 2018 par Sharon et Nunzi

VI Bureau d’état civil
La détresse a fait place à la colère.
Emma est très agité, ce qui provoque « l’envol » de plusieurs papiers. Hippo prend note, un peu comme un scientifique qui identifierait une caractéristique nouvelle de l’espèce qu’il a devant lui.
Emma s’interroge. Pourquoi maintenant, pourquoi cette rencontre ? Et pourquoi sa mort ? Assassinat ?
Surgit alors un autre fantôme. La cinquantaine, très rigide, cheveux blonds et bouclés.
[Oui, je sais, je me fais plaisir en ajoutant des personnages]
Hippo soupire
– Charles, qu’est-ce que tu me veux ?
Regard sévère de Charles, qui va d’Emma à Hippo.
Hippo explique à Emma que son neveu (oui, il s’agit de son neveu, même s’il paraît plus agé] a eu un peu le même genre de problèmes.
– On l’a accusé, et on l’accuse encore, d’avoir fait passer une de ses filles pour morte et d’avoir enterré quelqu’un d’autres à la place. Malheureusement, sa fille est réellement morte. Il se trouve des historiens qui ont encore plus d’imagination que des romanciers. On l’accuse aussi d’avoir échangé l’identité d’une de ses filles avec celle d’une cousine éloignée, pour favoriser son mariage. Nous nous demandons parfois où certains vont chercher de telles histoires, les vieilles familles aristocratiques font fantasmer.
[Raconter l’histoire des filles de Charles ? J’ai déjà dit que je n’aimais pas entrecroiser des récits. Et je n’envisage pas un tome 2. Quoique. Ne pas mettre trop de personnages non plus. Même si un personnage féminin fantôme de plus pourrait être intéressant. Je n’ai pas vraiment envie d’écrire une histoire d’amour posthume entre Hippo et Emma. Ah ! Hippo me souffle qu’il est gay, donc impossible. HIPPO ME SOUFFLE ???? Je crois qu’une pause s’impose. ]