Archives

Tous les articles pour la journée du 26 mai 2018

Carnet du grand écrivain – 4

Publié 26 mai 2018 par Sharon et Nunzi

J’ai passé ma matinée vautré sur le canapé/sofa/meuble sur lequel on peut s’allonger et ne rien faire. Je n’ai rien écrit depuis l’abandon de mon projet fantômatique. J’ai même soigneusement rangé mon bic bleu personnel jusqu’à ce matin.

– Illustre, je vous aime bien, sinon, je ne vous supporterai pas ici.
– Mroumpf (je crois que c’est ce que j’ai dit).
– Pourquoi n’écririez-vous pas un roman contemporain, de type fantasy, mettant en scène un fantôme adulte ?
– Mzgoui.
– J’ai même une idée pour vous : un fantôme professionnel, ravi de hanter les lieux où il fut le tueur attitré d’un clan ou d’une famille aristocratique. A vous de vous débrouiller avec ça.
– Pfoum.

Je sentais que Percy avait un nom derrière la tête, lui qui accueillait sa dernière fille et son nouveau gendre – je n’étais pas près d’oublier son mariage calamiteux. Il y aurait de quoi faire un roman, je m’abstiendrai, je n’allais tout de même pas me fâcher encore plus que je ne l’étais déjà avec mon attachée de presse, soeur de la susdite mariée.

En attendant, je dus saluer le retour de Ben et Simon, les deux vampires les plus calmes que je connaissais. Je devais le reconnaître : les vampires peuvent être sympathiques. Je n’irai pas jusqu’à militer pour leur inclusion/insertion pleine et entière dans la société, mais presque. Par contre, les loups-garous, non : le couple que je connais n’est pas franchement vivable. Cela me fait penser qu’ils ne sont pas venus depuis un certain temps, je ne vais pas me plaindre.