Journal d’une dragonnière – II

Publié 6 novembre 2017 par Sharon et Nunzi

Axelle, kinésithérapeuthe, a pris sur elle de ramener Léo, ancien alpha, auprès des sien : ses blessures, causées par un dragon enrhumé, était très grave. Axelle avait cherché sur internet une lycantropologue. Elle n’avait pas eu la main heureuse…

Comment dire à une lycanthropologue que son thé a quasiment le même goût que le pipi de dragon ? Et bien, on ne le lui dit pas et on le boit en silence, gorgée par gorgée, histoire qu’elle ne vous serve pas une deuxième tasse ou qu’elle ne vous balance pas le contenu de la théière sur la tronche, parce qu’elle semblait en avoir rudement envie, sous ses dehors polis.
Oui, Axelle était gaffeuse, mais là…. Choisir comme médecin pour soigner l’ex-loup garou otage la mère du non loup garou qu’ils avaient tenté de kidnapper un an plus tôt, c’était ballot, comme aurait dit Madisson, sa nièce. Que la meute ait senti l’arrivée de leur ancien alpha et se soit réunie en comité d’accueil musclé, c’était ballot aussi. Elle aurait dû se douter que cette dizaine de loups-garous n’était pas des patients.
Point positif : Jo avait pris la fuite sans demander son reste.
Point positif n°2 : Léo était en de bonnes mains. Même si le docteur n’était pas super optimiste. Axelle avait dû raconter plusieurs fois comment l’incident était arrivé.
– Je peux visiter vos prisons ?
– On ne fait pas de visite guidée, à ma connaissance.
– Non, mais je pense que je vais y aller bientôt.
– Pas du tout, nous vous avons réservé pire.

Publicités

19 commentaires sur “Journal d’une dragonnière – II

  • Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :