Dans l’antre des fantômes – enfin bref, au Tas de Pierre

Publié 27 novembre 2016 par Sharon et Nunzi

– Je suis très content d’être de retour à Kellen Castle. Si, si, monsieur McKellen, je vous assure que je goûte la sérénité des lieux pour écrire.
L’illustre écrivain était extrêmement en forme. Pour parler crument, il pétait le feu, pire qu’un dragon amoureux et enrhumé. Percy, lui, ne disait rien.
– Euh… monsieur McKellen, cela n’a pas l’air d’aller fort. Vous ne grognez même pas !
– Avez-vous vu ce qui se tient là ?
Percy désigna le fauteuil crapaud pourpre, situé à gauche de son bureau, où il tentait de rédiger un article – visiblement, il n’y parvenait pas.
– Et bien, je vois un fantôme. Franchement, ce n’est pas très important, non ? Ce n’est pas comme si c’était un vampire ou un métamorphe, ou un vampire-métamorphe !
– Ce n’est pas un fantôme ordinaire, c’est un messager, il a quelque chose à nous annoncer, et il prend son temps, le bougre. Deux jours qu’il n’a pas bougé.
– Je peux vous laisser, si vous le souhaiter, afin de vous donner plus d’intimité.
– Il est arrivé pendant votre absence, je crois qu’il se fiche éperdument que vous soyez là ou non.

Publicités

4 commentaires sur “Dans l’antre des fantômes – enfin bref, au Tas de Pierre

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :