La remise des prix

Publié 22 novembre 2016 par Sharon et Nunzi

– Alors, comment s’est passé la remise du prix ?
-Formidable ! Je ne sais pas ce qui est arrivé dans la vie de l’illustre écrivain, mais il était méconnaissable. Il était presque souriant, il a donné trois interviews dans la foulée, il a même prononcé un micro-discours.
Gladys, troisième fille de Perceval, attachée de presse de son état, se réjouissait de voir le célèbre écrivain devenir presque raisonnable – non, parce que, si l’on ôtait ce « presque », il ne serait définitivement plus lui-même.
– Je ne pouvais pas déclarer aux journalistes : rencontrer des vampires et des loups garous laissent des traces sur ma personne, non. Je n’ai pas parlé non plus du choc des attentats successifs en France, cela aurait été indécent. J’ai préféré parler de la sérénité due au bonheur d’écrire retrouvé. Quelques-uns en ont bouffé leur smartphone, ceux qui s’attendaient à un scandale de ma part.
– Je crois que je vais écrire un recueil de nouvelles, reprit-il. Si, si. J’ai tellement d’idées sur des thèmes infra-ordinaires que je ne vais pas publier un roman à chaque fois. Prochaine étape : les sports du quotidien. Oui, je me venge du documentaire vu hier soir sur les sports de l’extrême.
à Nina moutons automne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :