Dans l’antre des chevaliers dragons – III

Publié 17 avril 2016 par Sharon et Nunzi

Un dragon a disparu. Arthur, chef d’escadre, a demandé à Anthelme Dacier de prévenir la femme du dragonnier. Mais un événement imprévu change tout.

– Pourquoi un seul dragon a-t-il disparu ? Et non pas plusieurs ? demanda Jules Dacier, autant pour lui-même que pour Arthur.
– Anthelme a vérifié ?
– Je ne sais pas, bredouilla Jules, je crois que oui.
Il n’eut pas le temps d’en dire plus, Anthelme revenait déjà au pas de courses vers eux.
– Ce fut rapide ! s’exclama Arthur.
– Un concours de circonstances. Clotilde Machefer a appelé l’escadre et demande ce que Tiffoune fait dans son jardin. Elle reconnaît que cela part d’une bonne attention de l’avoir amené, qu’il a passé la tête par la fenêtre de la chambre et qu’Antoine a pu le caresser mais cela aurait été sympa de prévenir. Les rosiers sont tout plats. C’est un code ?
Pas vraiment non : les dragonniers de la famille Dubois aimaient cultiver leurs rosiers à leurs heures perdues. Et les rosiers blancs de Clotilde Dubois-Machefer étaient réputées dans toute la région – elle en avait même offert au vétérinaire de l’escadre qui en était ra-vi. Espérons qu’ils s’en remettront plus facilement qu’Antoine de ses dernières blessures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :