Lettre de Chablis, 16 ans à Galopin, 16 mois.

Publié 14 février 2016 par Sharon et Nunzi

Cher Galopin

en ce jour de la fête des amoureux, je vais te donner quelques conseils, moi qui suis entouré par une cour de chablettes et ne sais pas ce que j’ai fait pour mériter autant d’attention. Je sais que tu te remets difficilement du harcèlement ludique dont tu as été victime de la part de Lisette, et je te souhaite une bonne convalescence.

  1. Dors ! C’est le mieux que tu puisses faire. Au moins seize heures par jour (vingt, si tu as le temps). Quand je dors, les chablettes se rapprochent de moi et sont ravies.
  2. Ne joue pas. Le jeu est essentiel pour le développement du chaton, mais tu n’en es plus un. Laisse Lisette exterminer l’ensemble de ses jouets toute seule, elle en est capable. Moi  même, j’aime regarder Violette Désirée, Vitamine, Tamara…. s’éreinter sur les baballes à grelots, les baballes sans grelots et autres griffoirs. Pour ma part, après une jeunesse et un âge adulte aventureux (j’étais un grand chasseur, un grand bagarreur, au point de devoir subir après une bagarre particulièrement corsée, une intervention à l’âge de neuf ans), je n’ai rien à faire de ses substituts de souris. Cependant, je trouve que voir Annunziata bondir partout en dépit de son léger surpoids est assez drôle.
  3. Lave-toi le plus possible. D’abord, parce que cela va t’occuper, ensuite, parce que cela fait fuir les filles. Depuis que j’ai quasiment renoncé à me laver, je les attire toutes ! Certes, j’ai gagné une griffe incarnée et une séance de pédicure chez le véto. Mais j’ai gagné du temps sur la sieste, et les filles adorent me laver ! Moralité : si tu veux que Lisette s’en aille, prends soin de toi !
  4. Mange tout. Quand tu étais petit, c’est à dire jusqu’à la semaine dernière, tu mangeais tout, et trop. A cause de Lisette, tu ne manges plus. Ressaisis-toi! Montre qui est le chef ! C’est toujours moi qui mange en premier, et les filles accourent ensuite.

J’ai un gros avantage sur toi : né dans une grande ville, j’ai été amené ici avec mon frère et mes soeurs parce que nos maîtres ne pouvaient plus s’occuper de nous. Nous avions deux mois, et nous nous sommes bien intégrés à la tribu, tout en restant proches. Les maladies successives ont emporté Ricky mon frère, Gitane et Callista mes soeurs, tous grands chasseurs et aventuriers, comme moi. Toi et Lisette vous avez été trouvé au bord d’une route, ou dans un fossé, à l’âge où vous aviez besoin de votre mère-chatte. Moi et les miens étions sevrés, nous en avions l’âge. Cela change tout.

Bien sûr, je n’oublie pas en ce jour ma bien aimée Annunziata, ni Vitamine, la plus fidèle des chablettes. Je te souhaite de bien récupérer, et de profiter à nouveau des jolis paysages de Normandie.

Chablis d’Elbeuf.

 

Publicités

10 commentaires sur “Lettre de Chablis, 16 ans à Galopin, 16 mois.

  • Bonjour tous mes copinoux copinéttes; parmis vous il y a des amourettes, alors je vous souhaite une bonne ST.VALENTIN, à vous tous des bisounéttes et bisous à vos parents z’humains.

  • Quelle chance d’avoir des chats, cela nous procure un plaisir immense. Nous en avons 5 et ils nous comblent de bonheur. J’espère qu’il va se ressaisir.
    Bonne Saint Valentin et bon anniversaire à Sharon avec un peu de retard.
    Bises à tous.

  • Elle est extra cette lettre ! Le vieux routard de Chablis ! Galopin a bien besoin de ses conseils, il est à un âge ingrat finalement ! Une bonne saint-Valentin aux chablettes énamourées et de gros câlins à toute la maisonnée ! 😉

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :