V comme vampire – ou comment diriger un pensionnat de louveteaux est vraiment facile

Publié 8 octobre 2015 par Sharon et Nunzi

Diriger un pensionnat de louveteaux n’est presque pas fatiguant – presque.

8 h 00 :

Anatole Sgannou est à l’infirmerie. Son ami Mathieu Bachépa lui est bêtement tombé dessus alors qu’ils tentaient une acrobatie dans un des pommiers de la cour. Moralité : les loups garous voltigeurs, ce n’est pas pour demain, en dépit du souhait de leur professeur d’EPS.

9 h 00 :

Un professeur de mathématiques part en courant : il a oublié de fermer le robinet dans sa salle de bain, pense-t-il.

9 h 30 :

Avoir une bonne compagnie d’assurance, c’est utile. Surtout quand on est un loup-garou et que l’on ne saura jamais nager parfaitement sous sa forme lupine alors que sa cave ressemble désormais à une piscine. Question : pourquoi avoir mis la salle de bain au sous-sol ?

10 h 00 :

Madame Jofrette fait irruption dans le bureau :
– Je suis hantée par madame Cobert !
Je lui répondis tranquillement que c’était impossible, puisqu’elle était morte alors que madame Cobert était vivante.
– Je n’y peux rien, c’est comme cela.

10 h 30 :

Anatole Sganou hurle à l’infirmerie. C’est bien de pouvoir désormais lire ses notes de son téléphone portable.

11 h 00 :

Les quatre louveteaux de ma cousine ont mordillé fortement un pied de table chacun. Leurs parents sont fiers d’eux. Ils ont atteint une étape importante de leur développement.

11 h 10 :

Silas Chépukoi m’annonce que le grille-pain (nom du video projecteur de sa salle) est en panne.
– Il est capricieux, il est en panne un jour sur deux.
-Et toi, comment vas-tu ?
– La thérapie de couple, un an après la rupture, c’est un peu tard.
– Il n’est jamais trop tard. Nous avons toi et moi une formation de psy.
– Et j’ai très envie de t’envoyer une tarte dans la gueule, voire mon bureau – et même de me métamorphoser en loup-garou, si j’en avais la possibilité. Et les louveteaux qui écoutent derrière la porte sont priés de partie en courant !
Ce qu’ils firent immédiatement.

ymp_chat_gouttire_54a0a54d168a2

Publicités

4 commentaires sur “V comme vampire – ou comment diriger un pensionnat de louveteaux est vraiment facile

  • Warf ! La vie « extra-pensionnat », pour certains est plus fatigante que les louveteaux !!! 😆 Mais j’aime l’idée de la morte hantée par une vivante et l’image des louveteaux qui écoutent aux portes (le monde ne change pas tant que ça !!! 😆 )…

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :