50 nuances vue par Nikki, louve garou.

Publié 6 mai 2015 par Sharon et Nunzi

a Nina moutons écossais de printemps

Là, ça enregistre ? Non, parce que… mes commentaires sur ce livre, je n’ai vraiment, mais alors vraiment pas envie de les enregistrer deux fois.

Tout d’abord, je me présente, je suis Angélica Alpha-Sud, dite Nikki, je suis la fille aînée de l’alpha de la meute du Sud, je suis capitaine de la police des lycanthropes et je suis en couple avec un collègue. Si vous suivez un peu les aventures des louveteaux garous et autres V comme vampire, vous devez savoir que j’ai eu, voici deux mois, des quadruplés. Du coup, ma petite soeur, qui ne manque pas d’humour et qui me le paiera, m’a offert Cinquante nuances de Grey. « C’est du mommy porn, de la littérature érotique pour maman, tu es donc apte maintenant à apprécier ce genre de choses ». J’ai déjà dit qu’elle me le paiera ? Elle me le paiera. Au moins une année entière de louveteaux-sitting, et je pèse mes mots.

Soyons clair : être maman ne vous ampute pas du cerveau (sinon, pour vos gosses, ce serait horrible). Etre maman ne fait pas de vous une petite chose fragile qu’il faut préserver à tout prix des horreurs qui nous entourent, une personne devant laquelle on ne peut plus appeler un chat, un chat. Et si vraiment, les mamans découvrent la sexualité avec ce roman, je me demande comment elles ont conçu leurs enfants – à croire que, finalement, les cigognes, les choux et les roses existent réellement.

[Pause – les louveteaux avaient besoin d’un biberon].

J’ai oublié de vous préciser que c’est Gaël, mon cousin, principal du pensionnat des louveteaux garous, qui enregistre et mettra au propre mes commentaires.

Pour revenir à l’histoire, c’est celle d’une fille, Anastasia, qui n’a jamais vu le loup, et qui le rencontre en la personne d’un très méchant, à savoir Christian Grey. Il lui montre sa « chambre rouge » et là, elle ne fuit pas. Pour ma part, j’aurai eu un réflexe professionnel, je lui aurai passé les menottes, à Christian, et je l’aurai embarqué. Pour quels motifs ? Apprendre comment il s’est procuré tout ce fourbi !

Ensuite, Ana accepte de signer un contrat, dans lequel elle accepte de lui être soumise en tout point. Et là, pour moi, c’est le second drame. Certes, je suis une louve garou, certes, il est, dans la meute, des louves particulièrement soumises mais (et le mais est énorme) :
– essayez d’attacher une louve, juste pour voir. Jamais un loup digne de ce nom n’aurait une idée pareille. Premièrement, nous sommes des êtres libres, deuxièmement, je ne vous raconte pas les conséquences pour les poils ! Être louve n’empêche pas d’avoir le sens pratique !
– être une Omega n’a rien à voir avec la soumission telle que l’imagine cette EL James. Une Oméga, on a envie de la protéger, irrésistiblement, de prendre soin d’elle. J’en sais quelque chose, ma mère est une Oméga et c’est sans doute ce qui a séduite mon Alpha de papa.
– les louves-garou n’aiment pas souffrir, mais alors là, pas du tout. Par contre, mordre le postérieur de monsieur Grey, j’avoue que je suis tentée. Puis sa cravate… non mais, franchement, aucun garou ne porte de cravate, quelle que soit sa couleur. Ou alors, pour se déguiser !
– techniquement, proposer à une louve de ne faire cela que dans une chambre… En tant que louve, je vous recommande la forêt en toute saison, c’est nettement plus confortable – c’est vrai que Christian se fout du confort de sa soi-disant chérie. Gaël, ne sois pas choqué, toutes les louves aiment les sous-bois, non les sous-mis.

[Pause : Wilma pleure, et papa n’a que deux bras, il a déjà Gueländer et Eowin. Nikki revient, avec Wilma dans l’écharpe de portage].

Hein ? Tu disais Gaël ? Comment ça, mon chéri fait tout ce que je lui demande ? Il a intérêt ! Mais je ne choisis pas ses fringues, je ne choisis pas ses amis, il peut dire ce qu’il veut à qui il veut, sauf en ce qui concerne les enquêtes en cours. Puis, jusqu’à preuve du contraire, les louveteaux, je ne les ai pas fait toute seule, je suis pour la répartition des biberons ! Je crois que si j’interdisais à Chris de s’approcher d’eux, c’est là qu’il se plaindrait.

J’en viens à mon dernier point : les enfants. [Wilma semble s’être endormie]. Comme c’est de la littérature pour maman, les lectrices sont censées en avoir. Comment Christian et Ana se débrouilleront-ils s’ils en ont ? Certes, Ana prend la pilule (merci Christian pour lui avoir « imposé » de prendre un moyen de contraception, peut-être n’y aurait-elle pas pensé) mais si ce roman est un « conte de fée moderne », comme le présentent certains, ils finiront par avoir des gosses. J’espère que la chambre rouge ferme à clef. Ou que les gamins ne joueront pas avec les martinets de papa.

Sur ce, si tu croises ma petite soeur avant moi, précise-lui que je lui trouverai bien un livre quelconque, mais alors très quelconque, pour me venger !

a Nina louve et ses 4 petits !

Publicités

6 commentaires sur “50 nuances vue par Nikki, louve garou.

  • Hi hi !!! J’en ris encore ! C’est vraiment une punition de recevoir ce livre en cadeau ! Nikki a raison de vouloir se venger ! Cela dit c’est plutôt bien que Ch. Grey ait imposé la pilule à Ana, je suis contre la reproduction des nuisibles !!! 😆 Des quadruplés, OMG ! Je préfère ne pas penser aux nuits même si le père participe… Ce livre t’aura inspiré un texte drôle (en plus de la chronique diariste de Sharon), alors rien que pour ça…ça valait le coup d’avoir des hausses de tension ! 😆 Gros câlins Nunzi (la photo de la louve est très tendre^^)…

    • On sent la vacherie sororale dans le cas de la petite soeur de Nikki – les deux petites louves devaient être assez terribles dans leur enfance.
      Mauvaise nouvelle : Ana et Christian se reproduisent dans le tome 3, Ana manque de mourir en mettant au monde Théodore, mais comme une bonne petite épouse, dont le devoir est d’avoir des enfants, elle est prête à remettre le couvert immédiatement pour donner une petite soeur à son fils.
      Je n’imagine pas non plus, mais chez les louveteaux, que veux-tu, les portées sont nombreuses.
      Merci Asphodèle !

      • Tu en es au Tome 3 ou tu as lu un pitch ??? Rassure-moi ! 😥 Ça doit devenir carrément cucul la praline, je n’ose même pas y penser… Je préfère voir grandir tes loups-garous que les rejetons Grey, pouah ! 🙄

        • J’ai lu le dernier chapitre en douce (vive la bibli qui permet d’emprunter des ebooks en toute discrétion !). En fait, cette fin est calquée sur celle de Twilight, dans laquelle Bella meurt en mettant au monde sa fille. J’ai gardé (le meilleur) pour la fin : le début de 50 nuances, mais vu du point de vue de Christian, est en bonus à la fin du tome 3.
          Merci pour les louveteaux !

  • « toutes les louves aiment les sous-bois, non les sous-mis. » je suis PTDR 😆

    Excellent cette chronique, on a envie de lire ce livre pour en rire autant !!

    Oh, elle clamse en mettant au monde le bébé ?? On est bien passé l’an 2000 pourtant et on n’est pas à Whitechapel en 1888 ou dans la campagne en 1845 ?? Les urgences de Gis*** sans aucun doute.

    Enfin, Mr Grey pourra initier sa future fille au martinet…

    • Tant mieux, tant mieux, c’était le but.
      Non, elle ne clamse pas, elle risque simplement sa vie et se remet très vite (bizarrement, les copines de Sharon qui ont subi une césarienne d’urgence ont mis bien plus de temps à se remettre). Elle est à Seattle, et logiquement, enfin, si on regarde Grey’anatomy, ils ont de bons médecins – ma tante Violette, depuis son AVC, adore le neuro-chirurgien de la série.
      Une maternité de basse Normandie (avant la réunification de la Normandie) a dû fermer à cause du décès de deux patientes – et on était bien dans les années 2000.
      Oui ! A Gis***, beaucoup d’élèves maitrisent son maniement.

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :