Les plumes d’Asphodèle – folie.

Publié 8 novembre 2014 par Sharon et Nunzi

Les mots à placer étaient : Grain, conséquence, ordinaire, manquer, zinzin, camisole, extravagance, quotidien, douce, furieux, maîtrise, artiste, univers, abandon, psychose, conte, rêveur, bleu, aliéniste, bergère, escapade, onduler, outrageux, obsédant

écritoire vanishingintoclouds(3)

V comme vampire – le retour

8 h 00 : finalement, être principal d’un pensionnat de louveteau garou n’était pas si désagréable. Je ne comprenais pas pourquoi certains principaux devenaient zinzin.
8h 02 : Peut-être parce que je l’étais moi-même déjà.
8 h 04 : Puis, continuer à mi-temps mon travail de vampirologue. A côté des psychoses des vampires, les névroses des loups garous, même les plus obsédantes, sont reposantes.
8 h 40 : je vérifie l’appel classe par classe. Pas un louveteau ne manque. Même Anatole Sganou, 4e Bleu, est de retour après son séjour en famille. Le petit frère par contre… Ses escapades ont eu raison de la patience de l’équipe enseignante en générale, et de la mienne en particulier. Il pourra donner du fil à retordre à la meute quand il sera adulte.
9 h 00 : La chorale répète : « Il pleut, il pleut bergère ». J’admire leur maîtrise. Même s’ils se sont permis quelques extravagances du point de vue des paroles.
10 h 00 : Etude des contes avec les 6e et madame Cobert. Une véritable artiste, un univers personnel. La légende veut qu’elle ait crucifié un élève récalcitrant – d’où les trous dans le tableau. D’autres affirment qu’elle est accompagnée par son fantôme personnel. De doux rêveurs. Quoique…
11 h 00 : récréation (pas pour tout le monde). Madame Alma, meilleure amie de madame Cobert.
« – Je suis furieuse ! J’ai encore raté cette expérience, impossible de mélanger les produits. »
Je lui rappelai que je ne pouvais pas vraiment l’aider.
– Mais enfin, vous êtes aliéniste, non ? Les gens qui ont un grain, une araignée au plafond, c’est votre spécialité ! Je vais vous présenter la mienne, elle s’appelle Roger. »
Je la suivis jusque dans sa salle. Sous le coup de la colère, elle ondulait littéralement. Je lui rappelai les exercices de concentration qu’elle devait effectuer au quotidien pour continuer à enseigner. Un professeur de chimie fantôme, ce n’était pas ordinaire.
Le décès de madame Alma avait été la conséquence d’un accident, survenu avant ma prise de poste : le mur de la réserve s’était effondré sur elle. Elle s’était relevée, et était retournée en salle des professeurs, en se demandant bien à qui appartenait cette main qui dépassait des gravats.
Madame Cobert, dans un état que l’on peut imaginer, avait tenté de faire comprendre à son amie qu’elle était morte.
– Et alors ? Abandon de poste ? Jamais !!!! Que tu puisses l’imaginer une seconde, c’est outrageux, outrageant, rageant !
Mon prédécesseur voulait lui passer une camisole. Pour des raisons évidentes, il avait renoncé, tout comme il avait renoncé à lui trouver un successeur : elle avait une manière d’entrer dans la salle de classe et de tout envoyer promener qui avait fait fuir les malheureuses recrues. Elles n’avaient déjà aucune connaissance des louveteaux garous, alors les fantômes colériques….

moutons

17 commentaires sur “Les plumes d’Asphodèle – folie.

    • C’est tout simple : il faut que la bergère rentre très vite, parce qu’il pleut… des loups, et qu’ils ont bien l’intention de goûter aux moutons. Enfin… à condition qu’ils soient tondus, parce que la laine, ce n’est pas terrible entre les crocs.

  • Il faut avoir le moral et des nerfs d’acier pour gérer pareille école. J’aimerais bien connaître les paroles d’Il pleut bergère façon louveteau, l’étude des contes doit aussi être un grand moment de bonheur

  • Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :