Le mariage d’Elinor, suite et fin

Publié 5 août 2014 par Sharon et Nunzi

Voici la suite et la fin du mariage d’Elinor. Vous pouvez lire ici Le mariage d’Elinor et James, partie I et là Le mariage de James et Elinor, partie II.

tartant 4

– Courage, c’est presque fini.
– Mroumf.
Piper désinfectait courageusement les plaies sur le front de son frère Percy.
Revenons au repas.
L’orangerie était superbement décorée, les invités prirent place et les mariés furent très applaudis quand ils firent leur entrée.
Percy était assis à la table d’honneur. Il connaissait presque tout le monde – Pierre de Nanterry, son frère Philippe et Victoire, sa femme, Baruch et Véronique de Vaudreuilly, Piper et Arthur, sans oublier les mariés. Les deux autres couples présents à cette table n’étaient autres que les sœurs de Baruch, nantis de leur époux. Elles tiraient toutes les deux la tronche, que s’en était admirable.

– Véronique s’est esquinté le tempérament à préparer l’entrée et le plat principal.
– Mais !!!!! Le traiteur ?
– Il s’est décommandé. Plutôt que d’en chercher un autre, Véronique a tout cuisiné.
Percy comprenait mieux son épuisement manifeste.
– Elle n’est pas raisonnable.
– La seule personne qui pouvait lui demander de l’être n’est plus de ce monde – et cuisiner est tout de même mieux que déprimer.

Percy en avala une bouchée, blêmit, avant de murmurer :
– C’est spécial.
– Au moins, on parle des plats et non des sujets qui fâchent.

Le plat principal avait un nom tellement long que je renonce à vous le donner. Enfin si : cake aux légumes du printemps avec son gratin d’automne et son coulis de myrtilles.
– Elle voulait tenter un haggis végétarien.
– Seigneur ! s’exclama Arthur d’Arcy.
– Pas mieux.

Vinrent ensuite des moments inévitables. Les discours ! Les pères des mariés furent sobres. Les témoins, nettement moins. Percy se dit même qu’il aurait eu le temps de faire l’ourlet de son kilt neuf pendant qu’ils parlaient. Il en avait presque oublié l’ex-mari d’Imogène, qui passait inaperçu tant il était discret – et quand on mesure 1 m 95 pour 105 kilos, c’est un exploit. Imogène, assise près de son frère, semblait détendue.

Finalement, le repas passa à une vitesse phénoménale.
– Il n’est que cette heure-là ! s’exclama Percy.
– Oui, et c’est déjà l’heure des pièces montées.
– Mais… il est bien trop tôt !
– C’est la volonté des jeunes mariés. Bonne nouvelle : le pâtissier a fait des miracles.
Je vous laisse juge :

syl_vert_pièce_mont%0d%0a ée_scrapée_!Pour_Nina_pièce_mont%0d%0a ée_en_macarons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A peine la pièce montée avalée que l’on tapa sur l’épaule de Percy : les jeunes mariés ouvraient le bal, les hornpipers devaient se réunir.
– Bon sang, il n’est que…
Ni une, ni deux, Percy et Arthur réunirent leur troupe, et jouèrent. Le tout, pour Percy, était de ne pas se laisser envahir par l’émotion, en voyant danser sa plus jeune fille. Sa solution  ? S’imaginer en train de jouer, seul, au beau milieu des Highlands.

tartan 2
Les mariés quittèrent la piste, laissant la place aux autres danseurs (et les musiciens prirent le relais). Puis…….. une voiture remonta l’allée en klaxonnant. Au volant, James, à ses côtés Elinor.
– Les jeunes mariés s’en vont ! Mais il n’est que…
Et c’est là que les emmerdements commencèrent.
Tous ceux qui s’étaient retenus pendant la cérémonie, tous ceux qui ne parlaient pas parce qu’ils avaient la bouche pleine se lâchèrent. Tout y passa : l’absence du maire, remplacé par un adjoint aux accointances douteuses (il avait milité pour le mariage gay), les couacs de la cérémonie, l’étrangeté de certains membres de la famille de la mariée – après tout, c’étaient des étrangers…
– Pardon, vous pouvez répéter ? s’enquit Percy.
On en vint à la largeur d’esprit de certaines personnes, puis à la pingrerie d’autres – non parce que le repas, la déco de la salle, et même les musiciens…. Véronique de Vaudreuilly avait les larmes aux yeux, Percy avait atteint le seuil de l’ébullition.  Philippe, qui s’y connaissait, fit l’impossible pour calmer le jeu. Nous étions à un mariage.
– Bah ! Les mariés sont partis. Puis, quand on épouse une étrangère barbare qui convint de filer à l’anglaise le malheureux jeune aristocrate français…

S’en fut trop pour Percy ! S’il avait été au pays, il aurait probablement saisi le projectile suivant :

Highland Games Foto: Gernot GleissDans une orangerie transformée en salle de bal, Percy préféré le geste à la parole, et les traita de raciste rassis incapable de la moindre émotion. Ils répliquèrent en les traitant d’incultes, de personnes pas catholiques (un peu redondant). Percy répliqua, ceux qui avaient deux sous de jugeottes tentaient de calmer tout le monde quand une chaise décrivit un arc de cercle avant de tomber… sur la cornemuse de Piper d’Arcy. S’en fut trop pour Percy ! La cornemuse de sa soeur chérie, qui tentait de lui dire que ce n’était pas dramatique, et alors que Baruch se demandait à haute et intelligible voix qui avait pu commettre cet acte délictueux, Percy identifia le coupable et lui colla une droite.

Ce fut le signal du départ d’une intense bagarre.

L’orangerie survécut, quelques chaises trépassèrent.

Et, en apprenant la nouvelle, les jeunes mariés, déjà arrivés à Rome, regrettèrent d’être partis si vite.

tartan

Publicités

3 commentaires sur “Le mariage d’Elinor, suite et fin

  • EXCELLENTE cette fin, je n’ai rien d’autre à ajouter ! Fin d’épousailles…je précise ! Le haggis végétarien m’a beaucoup fait rire (entre autres), la discrétion de l’ex d’Imogène…le « redondant » entre incultes et pas catholiques… et la bagarre généralisée à la fin qui détend tout le monde, finalement !!! 😆 Les images sont très bien choisies, bravo, il fallait le faire, c’est fait !!!

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :