Le mariage d’Elinor et James, partie I

Publié 9 juillet 2014 par Sharon et Nunzi

Le grand jour est enfin arrivé ! Voici notre reportage sur le mariage d’Elinor McKellen et de James de Vaudreuilly, par nos envoyés très spéciaux.

Perceval avait constaté, en arrivant au château des Vaudreuilly, que tout allait bien – même Baruch avait retrouvé un regain d’optimisme ! Au matin, tout était décoré, les familles étaient là, chacun se tenait prêt. Percy sirotait une tasse de thé en observant le jardin.
– Un chat noir borgne nous regarde, observa Baruch.
– Il a bien du mérite.
– Un chat blanc sans oreilles nous scrute.
– Ils sont sans doute envoyés par Annunziata d’Elbeuf, je vous expliquerai.

C’est après ce moment de quiétude que les emmerdements puissance 12 commencèrent.
Indiana d’Arcy, demoiselle d’honneur et plus jeune nièce de Percy portait Charles de Vaudreuilly et Sophia Ruf, poupons d’honneur, sous chaque bras.
– Charles a voulu faire goûter mon bouquet à Sophia. Elle a accepté. Heureusement, ce sont des roses du jardin, les pétales sont comestibles. Par contre, je n’ai plus qu’un demi-bouquet.
Indiana portait une jolie robe mauve que Percy reconnut aussitôt comme le cadeau d’anniversaire qu’il lui avait fait deux mois plus tôt !
– Initiative personnelle, dit Piper. Si Elinor a la moindre remarque à faire, qu’elle s’adresse à moi. Tu comprendras très vite pourquoi.
Non, parce qu’ils avaient eu beau répéter le mariage jusqu’à ce que chacun connaisse le texte par cœur (oui pour le marié, oui pour la mariée), Percy n’avait jamais vu les robes des dames d’honneur. Enfin… des lutins d’honneur au vue du résultat. Elinor n’avait pas voulu faire de peines à ses trois sœurs aînées, aussi étaient-elles toutes les trois ses dames d’honneur. Il faudrait quand même qu’elle explique cette notion de « pas faire de peine » parce que là…
– Je ne pensais pas, dit Lavinia, que le résultat serait aussi atroce.
– Déjà qu’on n’est pas des tops models, là, on est des tops poubelles ! commenta Gladys.
– Je ne gâcherai pas ce qui doit être « le plus beau jour de sa vie », et Calpurnia de mimer des guillemets de ses longs ongles peints en rouge (pour être assortis à la robe) mais au retour de son mystérieux voyage de noces, je lui dirai deux / trois bricoles.
– Je crois qu’elle s’est souvenue du mariage d’Imogène, murmura Gladys.
– On s’en souvient toutes ! s’exclamèrent ses sœurs en chœur.
Et Percy ne voulait surtout pas s’en souvenir !

Baruch passa devant lui en courant.
– Le second témoin de James a disparu ! s’écria-t-il, les bras et les yeux au ciel.
– Cela pourrait être pire, il en reste un.
Et voilà Percy replongé dans le mariage d’Imogène, pendant lequel le témoin du marié s’était évanoui en pleine cérémonie. Un beau désordre.
– Non ! reprit Baruch, intarissable. La tradition veut que chaque marié ait deux témoins. James a réussi à joindre un ami, il arrive. » Et Baruch de repartir en courant, pendant que Percy se demandait pourquoi ne pas faire appel à une personne déjà présente, comme ce cher Philippe de Nanterry qui s’avançait, aussi tendu que Percy.
– Un témoin qui se trompe de jour, je n’y crois pas. Je mènerai mon enquête, et le résultat a intérêt à me convenir.
Percy répondit que cela ne le regardait pas.
– Vous connaissez mon frère Pierre ?
– Oui, dit Percy avec mesure, pressentant une catastrophe.
– Véronique de Vaudreuilly, si rigide, si croyante, si conservatrice – avec elle, je me crois en 1784 – est la fille de Pierre, mais Baruch était mon ami bien avant qu’il n’épouse Véronique – et bien avant qu’elle ne devienne aussi psychorigide.
– Vous en avez beaucoup, des comme ça, en réserve ?
– Je crains que oui.

Tartan

Publicités

6 commentaires sur “Le mariage d’Elinor et James, partie I

  • Oh ha ho !!! Un mariage qui se passerait à la perfection ne serait pas drôle, là ça l’est, à la hauteur !!! Bravo Nunzi ! J’attends toujours la partie « 1784 et après » mais on va attendre que les mariés aient dit leurs textes (oui et oui) !!! eXCELLENT…

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :