Le Tas de Pierre – ce n’est qu’un au revoir !

Publié 24 février 2014 par Sharon et Nunzi

chatauMon résumé  : Guillaume, après avoir terminé sa convalescence, rentre en France. Ce n’est qu’un au revoir pour Perceval McKellen et lui.

Sur le quai de la gare, Perceval tint à me dire un dernier au revoir.

          Je me demande dans quel guêpier s’est encore fourrée Imogène ! dis-je, pour détendre l’atmosphère.

Il resta sombre. Puis, il me prit dans ses bras, pour une virile accolade. Mon épaule droite résista vaillamment à l’assaut.

          Je vous invite cet été ! C’est moi qui suis chargé les Highlands games.

          C’est moins dangereux que Hunger games, répondis-je, dans une vaine tentative pour détendre l’atmosphère.

          Vous vous trompez ! La dernière fois que j’ai eu l’honneur d’organiser ces épreuves, mon neveu Ruppert a malencontreusement été heurté par un bûche en plein vol. Le malheureux lanceur, Richard, un de nos plus forts et plus vaillants highlanders, a passé plusieurs nuits à son chevet – et ma sœur ne disait rien, elle n’en pensait pas moins. J’aurai préféré qu’elle m’engueule.

          Mais… votre neveu va bien ?

                 Oui ! Il va bien. Il s’est remis. Et il s’est même mis en couple avec son assommeur ! Bon voyage Guillaume !

Ce fut sur ces mots que nous nous séparâmes. Percy savait ce qui m’attendait. Avec le recul, je me dis qu’ils avaient voulu me ménager, les d’Arcy, les McKellen, et même ma propre mère.

Publicité

4 commentaires sur “Le Tas de Pierre – ce n’est qu’un au revoir !

  • Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

    %d blogueurs aiment cette page :