Guillaume et Imogène, chapitre 22

Publié 2 mars 2013 par Sharon et Nunzi
LOGO PLUMES2, lylouanne tumblr com
  Les mots à intégrer sont Liberté, fusée, nature, étoile, respiration, steppe, vital, étendue, océan, voiture, majestueux, claustrophobie, galaxie, infini, atmosphère, cosmos, euphorie, évidemment, éclipser.
Mon résumé : l’atmosphère est un peu tendue dans la maison de campagne des McKellen. Que faire pour retrouver un peu de sérénité ?

–          En voiture, Simone !
–          Non, mon prénom, c’est Imogène, tu as déjà oublié ?
–          Je ne risque pas !

Alexander avait décidé de s’offrir une petite pause sans vampires – ils n’allaient pas leur coller au train sans arrêt, non ? Ce cher Rufus n’allait pas retenir sa respiration jusqu’à ce qu’Imogène soit à nouveau dans son champ de vision – puisque ce cher vampirounet ne respirait pas.
Et tante Piper qui n’arrivait pas ! A croire qu’elle n’avait pu surmonter sa claustrophobie, et qu’elle traversait la Manche à la rame – ou en pédalo.
Alexouille (tant pis, utilisons le diminutif préféré de sa sœur) éprouvait le besoin vital de prendre le large, face à Rufus, Simon et Bénédict, franchement flippants tous les trois. Certes, il ne partait pas visiter les steppes de l’Asie centrale, il ne nageait pas dans l’Océan Pacifique avec les dauphins, non, il prenait simplement l’air avec Galaxie.
Alexander McKellen avait pour péché mignon la collection de voitures anciennes.
Évidemment, sa collection n’était pas énorme et se montait pour l’instant à un seul modèle, majestueux. (Note : il avait hésité pour le petit nom, et avait failli l’appeler Cosmos, voir même Etoile, avant de se rappeler que ce n’était pas possible, ainsi se nommait l’abominable persan chinchilla de sa sœur Elinor).
–          You-hou !
Dans une pétarade de fumée digne du décollage d’une fusée lunaire (version Tintin), l’antique modèle s’extirpa du garage, et c’est avec une euphorie non dissimulée et un profond sentiment de liberté que notre architecte d’intérieur parcourut les rues du village à la vitesse record de trente kilomètres/heure. Les joies simples de parcourir la nature sans chauve-souris humaine, ni cornemuse n’avaient pas de prix.
–          Zut !
Ce n’est pas exactement le mot qu’il prononça, restons correct. A sa décharge, trouver à l’exact opposé de votre maison de campagne, planté devant vous, le vampire que vous avez laissé dans votre salon a de quoi vous plonger dans une infinie surprise. Pas besoin de mesurer l’étendue de la complicité entre les deux cousins, Alex et Imogène se demandaient quelle catastrophe il s’apprêtait à leur annoncer, celle qui éclipserait toutes les autres.
– Il faut que Guillaume Berthier se réveille, et rapidement. Sa mère a laissé un message sur son portable : son cousin Benjamin vient d’être inculpé pour meurtre.

Publicités

28 commentaires sur “Guillaume et Imogène, chapitre 22

  • En fait, c’est bien d’être vampire ! Dans ma 2e vie avec juste mon âme, j’hésite entre être chat ou vampire !
    Nunzi, ça promet ! Benjamin est-il coupable ou innocent, ou présumé coupable…
    Je te serre les papattes, fais une léchouille à Sharon et à Chablis quand il sera réveillé !
    Bisous d’O.

  • « Dans une pétarade de fumée digne du décollage d’une fusée lunaire (version Tintin), l’antique modèle s’extirpa du garage, et c’est avec une euphorie non dissimulée et un profond sentiment de liberté que notre architecte d’intérieur parcourut les rues du village à la vitesse record de trente kilomètres/heure. »
    J’aime ++

  • Ha ha ! Excellent, de mieux en mieux même !!! Tu as trouvé le ton et ta vitesse de croisière Nunzette (bah quoi ? C’est mieux que Nunzouille^^)!!! Et encore des problèmes, ça nous fait du suspense, c’est bien !

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :