Les plumes by Asphodèle

Publié 25 décembre 2012 par Sharon et Nunzi

LOGO PLUMES2, lylouanne tumblr com

Voici ma nouvelle participation aux Plumes à thème par Asphodèle. Les mots à placer sont : roman, tunnel, secret, naissance, témoin, vie, niveau, lumière, automnal, purgatoire, bruissement, rite, tourbillonner, tranche, sous-bois, sagesse, extrait, aversion, et les trois mots en B que je vous avais promis : basculer, baiser (n.m., pas le verbe), bastion.

Non, je ne triche pas. Enfin, presque pas. Je vais réussir à placer tous les mots sans écrire un roman ou basculer dans le monde ténébreux des chasseurs de fantômes dont le bastion se situe quelque part entre l’Écosse et la Bourgogne ! Puis, je veux ménager mon lectorat qui aurait une aversion pour les vampires.
Je vous propose tout simplement un bref extrait de mon arbre généalogique. Puis, j’adooooooooooore parler de moi.

Ma naissance eut lieu le mercredi 24 mars 2010. Quand Sharon est revenue de son collège, j’étais déjà née, je tétais avidement, et l’un des jumeaux naissait. Lequel ? Le secret est entier.

Voici ma maman Espéranza (en haut) quand elle avait un an. Elle pose à côté de Maggie-Piper, sa mère adoptive (seule membre de la famille à être une authentique Picarde), et d’Indiana, dernière fille de Maggie-Piper. Retenez bien ce nom, Indiana, nous la retrouverons, c’est une de mes meilleures amies :

WWL

Mon père Kentucky :

WWL

Mon frère défunt Fidélio et ma sœur de lait Brésilienne :

S

Mon frère  Rodéo (de dos), avec Fidélio (de face) et Brésilienne (en-dessous) :

S

Mon frère Cacao.

S

Mon frère de lait Paprika :

S

Les problèmes commençaient déjà, et nous n’en verrons pas le bout du tunnel avant six mois. J’avais six jours quand ma grand-mère mourut subitement. J’avais sept jours quand je fus conduite avec Cacao chez le vétérinaire, pour mon tout premier abcès. J’eus la sagesse de le mordre de toute la force de mes gencives (le vétérinaire, pas mon frère).

Cacao eut de la chance : il guérit. J’en eus un peu moins, même si je n’avais pas une hernie : je dus retourner chez le vétérinaire. Je le mordis à nouveau. Il dit à nouveau que ce n’était pas grave, j’avais de l’énergie, et j’en avais bien besoin.

Je n’ai pas l’intention de faire pleurer dans les chaumières avec ce passage obligé qu’est la mort de ma maman, à laquelle je ressemblais beaucoup. Je n’avais qu’un mois et la chance était avec moi, sauf qu’il fallut nous séparer : Cacao et moi-même devînmes les nourrissons de Venise et Amaryllis, Rodéo et Fidélio ceux d’Indiana. Le second chaton sur la photo, c’est Ambrose, fils d’Amaryllis et de Salsa, frère de lait et meilleur ami de Paprika (voir la photo ci-dessus).

S

Et la chance foutut le camp (zut, word n’accepte pas ! Tu préfères : dans un bruissement d’ailes, la chance s’éloigna pour gagner les sous-bois automnaux où tourbillonnent les feuilles mortes ? Je le reconnais : c’est plus poétique, mais cela n’explique en rien ce que j’ai vécu).  Je dus quitter mes premières nourrices pour rejoindre « l’infirmerie » où vivait déjà Fidélio, car mes yeux posaient problème. Cela ressemblait à un rite de passage : Kentucky et ma tante Nanoute Périscope avaient eu eux aussi des soucis avec leurs yeux, et la cortisone (en piqûre à côté des paupières) leur permit de continuer à voir la lumière. Pour moi, tous les traitements furent vains, et « ce n’est que des ombres qu’elle distingue », dit le docteur B. Première opération, première complication d’où une seconde opération quelques jours plus tard.

Le pronostique était rassurant :

–          le second œil serait peut-être sauvé.

–          j’aurai droit à de la chirurgie réparatrice étant adulte.

S

La photo est vraiment une tranche de vie, mais ce n’est pas celle qui met le plus en valeur mon authentique originalité. Cette photo est restée quelque temps au purgatoire, car elle suscitait des commentaires bizarres et d’authentiques frayeurs. Avec le recul (j’en ai de pires), elle représente surtout les mois difficiles qui me restaient à passer (et encore trois opérations). A gauche, vous me reconnaissez, je dois avoir trois mois. Au milieu, ma copine Dior est atteinte de nanisme. A droite, Rico du Bonnet, qui a à peu près tous les soucis de santé possible et imaginable : je n’ai jamais lu un seul livre, pas même un extrait, qui parle de « la prématurité chez le chaton : causes et conséquences ».

Au niveau de la famille, je tiens à vous rassurer : Rico parviendrait à faire des chatons, on ne sait pas comment (non, un baiser à un ours en peluche n’explique pas la naissance de tes filles) :

ACERVous reconnaîtrez Tamara (la grise) et Framboise (la rousse) avec Chanel, leur maman. Pour vous expliquer notre lien de parenté, c’est très simple :

– Chanel est la soeur cadette de ma grand-mère.

– donc Rico est le cousin germain de mon père Kentucky.

– donc Tamara et Framboise sont mes cousines au second degré.

Simple, non ? Vous êtes témoins !

Joyeuses fêtes de fin d’année à tous !

Publicités

24 commentaires sur “Les plumes by Asphodèle

  • Excellent ma chère Nunzi d’avoir placé les mots dans cette superbe généalogie illustrée, mais de là à dire que c’est « simple », faut pas pousser !!! 😆 Je suis déjà familiarisée et pourtant j’en apprends encore !!! Exercice brillamment réussi !!! 🙂

  • Coucou Nunzi et Sharon !
    Des gens tendus par un texte à écrire avant un coucher tôt pour un lever à 4 h du mat afin de faire la route et arriver à l’heure ?… Et la Soène qui a les plumes ébouriffées ?… Mais non, tout va bien, la première est bien arrivée et la seconde s’est calmée 😆

    Sharon a-t-elle toutes ces archives en sécurité ?
    Mais comment faites-vous pour ne pas vous mélanger les branches de cet arbre généalogique ?…
    J’admire Sharon pour sa mémoire.
    J’étais tellement « tendue » dans ma lecture que je n’ai vu aucun des mots imposés pour ces plumes !
    Une vraie belle histoires de chats, tellement mieux que mon livre « des chats et des hommes » 😆

    Bravo les Minettes pour cette performance et bisous d’O.

    • Coucou Soène !
      Je ne crois pas que Sharon ait toutes ses archives en sécurité – pas même son propre arbre généalogique ! Le mien va jusqu’en 2004, le sien jusqu’en 1698.
      Sharon prétend que mon arbre est bien plus simple que le sien ;).
      Merci ! Et encore, nous nous sommes arrêtés à mes trois mois. Pourtant, j’ai casé tous les mots (Sharon les raille au fur et à mesure de l’écriture).
      Merci beaucoup !
      Bises de Normandie !

  • Les histoires de familles sont compliquées chez toi. 😆 Je te souhaite beaucoup de bonheur pour l’année 2013 et j’espère que tu vas continuer à nous raconter tes palpitantes aventures, avec ou sans vampires. 😀

  • Eh bien quelle généalogie ! c’est du boulot à faire ce genre de choses. Et tu ne m’en voudras pas mais je ne crois pas avoir tout retenu ! 😆 en tout cas félicitations pour les mots imposés qui avec ton humour passent bien inaperçus 😉 bonnes fêtes de fin d’année 🙂

    • Merci ! En fait, comme je vis avec mes frères, ce n’est pas si dur que cela.
      Pas de souci :
      Maintenant, j’ai de l’humour, mais quand j’ai passé deux jours à hurler au cabinet vétérinaire lors de ma première opération, j’en manquais cruellement. C’est parce que tout va bien que j’en ai !
      Bonnes fêtes de fin d’année à toi aussi !

  • Vis-tu dans une clinique à chats ? Passe que j’ai pas d’autres explications pour tous tes (joyeux) compagnons. Sinon où pourrais-tu les ranger… ? J’ai relu trois fois pour capter la forêt derrière l’arbre (à chat)… Et j’ai quand même pas tout retenu… Bravo pour le tour de magie – je voulais dire généalogie. Miaou…

    • La réponse est non : je vis dans une maison tout ce qu’il y a de plus normale, celle de Sharon, avec tous mes compagnons félins, une bergère belge et un poney shetland (ok, elle ne rentre pas dans la maison). J’ai fait de nombreux séjours à la clinique du docteur B***, mais là, je n’ai plus que des visites de routine.
      Pour moi, c’est plus facile, j’entends mes frères tous les jours (parce que les voir, ce n’est plus possible).
      Merci beaucoup !
      Miaous chaleureux.

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :