Léger accident d’arbre à chats.

Publié 20 mars 2017 par Sharon et Nunzi

Aujourd’hui, j’ai fait du sport. Si, si. Allongée sur notre lit, j’ai étendu la patte avant droite jusqu’à l’arbre à chats et j’ai recommencé deux fois. J’ai également enlacé le doigt de Sharon avec mes pattes. Bref, je suis au top de ma forme. Cerise a fait une bonne sieste et n’apprécie pas vraiment le traitement, même si elle va mieux.

Cependant, l’arbre à chats beige a été victime d’un incident inopiné. Je ne sais pas du tout comment s’est arrivé. Je vous montre la photo prise par Sharon, je vous laisse juge. Givre est d’ailleurs partie enquêter pour déterminer comment l’arbre à chats a pu sauter dans une des gamelles.

Bonne soirée à tous  !

Cerise fait du sport !

Publié 19 mars 2017 par Sharon et Nunzi

Oui, je sais, il fallait au moins un point d’exclamation pour vous annoncer l’authentique événement. Cerise a été opérée le 11 mars, elle reçoit depuis des soins fréquents, et le traitement semble enfin faire effet. Elle adore l’arbre à chats, et voici ce la gymnastique qu’elle effectue avec lui :

A droite de la photo, vous pouvez apercevoir Hastings, qui s’est à demi caché sous la couverture beige (nous avons deux couvertures).

Cerise a bien pris la pose, la revoici quelques minutes plus tard :

Pour ma part, je n’ai pas essayé de faire la même chose…. J’ai l’impression que je ne tiendrai pas vraiment sur la barre ! Cerise a peut-être travaillé dans un cirque dans sa jeunesse.

Sur ce, je vous laisse, je vais reprendre tranquillement ma sieste, à peine interrompue par un dîner assez conséquent.

La situation est compliquée.

Publié 14 mars 2017 par Sharon et Nunzi

Je vais bien, je suis à peu près la seule.
Cerise a subi une opération en urgence samedi, une tumeur lui a été ôtée dans le sinus gauche. Elle a depuis un traitement intensif et contraignant, en espérant une absence de récidive.
Sharon avait pensé la mettre en « isolement thérapeutique », mais Cerise veut vraiment rester avec nous. Elle mange, un peu, elle a le museau déformé, un peu, et utilise encore l’arbre à chats, ce qui est une bonne nouvelle – au moins une.
Du coup, le blog tourne un peu au ralenti.
Je pense que vous comprenez pourquoi.

Hippolyte au Tas de Pierre – II

Publié 9 mars 2017 par Sharon et Nunzi

Qu’Hippolyte accumule les ennuis, c’est une chose. Qu’il se réfugie chez son ancien beau-père, Percy, c’est une seconde chose. Qu’il se croit persécuté et ne s’inquiète pas de l’état de santé du malheureux chauffeur de camion qui est rentré de son séjour en est une autre.

Chris McHornish avait apprécié l’appel téléphonique de Percy McKellen et l’avait convié à prendre le thé dans la journée. Bref, cela ne sentait pas bon du tout pour Hippolyte.

– Merci de prendre des nouvelles de Luke, dit Chris McHornish, avec la chaleur de l’hiver écossais. Il va mieux. Il devrait sortir de l’hôpital dans deux jours.
Le silence se fit, seulement troublé par le bruit des tasses de porcelaine. Percy n’allait pas avouer qu’il aurait eu besoin d’une boisson bien plus forte – du café, par exemple. Boisson ou pasil grogna.
– Z’allez m’expliquer ce qui se passe ?
Percy n’était pas diplomate,il était chasseur de fantôme.
– Votre gendre est très obtus, commença Chris.
Cela débutait mal.
– IL n’a aucune sensibilité écossaise, compléta-t-il après avoir quasiment vidé sa tasse de thé.
Percy jura (on ne reproduira pas, mais n’ai-je pas déjà dit que la diplomatie et lui).
– Vous voulez dire que sa superbe nouvelle maison est hantée ?
– Oui. Et par une présence très maléfique.
– Chris, vous n’êtes pas sans savoir que nous avons dressé une carte des maisons les plus problématiques d’Ecosse, et celle-ci n’en fait absolument pas partie. Et ceci n’explique pas pourquoi le camion de votre neveu a foncé dans la maison d’Hippolyte.
– Cela explique tout, notamment le fait que la direction et les freins aient lâché en même temps, alors qu’il avait eu une révision complète le mois dernier.
Percy argua que le garagiste, l’expert en assurance, enfin bref, un être de chair et d’os avait pu commettre une erreur. Ou même Luke avait pu avoir un coup de fatigue. Chris réfuta un à un ses arguments, il ne put lui faire entendre raison.
– Je pense, conclut Chris McHornish, que votre équipe de chasseurs de fantômes devrait intervenir très vite.
– L’équipe est fatiguée. Je n’appellerai que Paul. Et Imogène.

Moi et les arbres à chats

Publié 8 mars 2017 par Sharon et Nunzi

Oui, la photo est floue. C’est moi, le jour où je suis rentrée dans l’arbre à chats bicolores et où j’ai eu beaucoup de mal à en ressortir. Désormais, je ne dors, et encore, que dans l’arbre beige.

Galopin mange un peu de ses croquettes, Paprika mange beaucoup, ce qui lui permet de tenir. Cerise guérit peu à peu, mais c’est long, très long.

Je vous envoie de gros ronrons affectueux, et vous souhaite une belle soirée.

Et comme ce blog n’est pas que le mien, voici une photo de Chanel, la mère de Tamara et Framboise, en pleine tentative de sieste.

Gâteau à la banane

Publié 5 mars 2017 par Sharon et Nunzi

Comme les proches de Sharon le savent, la journée a été mouvementée, tant d’un point de vue familial que félin ou météorologique.
Voici donc, un peu tard, notre participation aux Marmitonnes.
La recette a été trouvée sur internet, mais vu le manque de précision de celle-ci, nous l’avons ajustée.

Ingrédients :

– 3 bananes.
– 3 oeufs.
– 150 grammes de sucre.
– 200 grammes de farine.
– 1 sachet de levure.
– 100 grammes de beurre.

Comment faire ?

– Faites fondre le beurre.
– Cassez les oeufs, battez les en omelettes, ajoutez le sucre, le beurre fondu, la farine et la levure.
– Ajoutez les bananes coupées en mini-morceaux.
– Mettez la préparation dans un moule et faites cuire trente minutes à 180 °.

Le gâteau est en train de cuire, photo à venir.
PS : Sharon a ajouté des copeaux de chocolat.

 

img_0246

Galopin, Paprika est avec toi !

Publié 5 mars 2017 par Sharon et Nunzi

Bonjour à tous
Je vous passe sous silence quelques soucis de Sharon, parce que, parfois, la réalité rejoint la fiction. En gros, il n’y a pas qu’Hippolyte qui a la poisse.
Galopin chipote sur ses croquettes. La maman de Sharon a donc eu l’idée de les proposer à Paprika, qui souffre d’un cancer (après avoir eu un polype, une pelade et un abcès dentaire). Bilan : il a beaucoup aimé, il n’en a laissé que quatre. Alors, Galopin, tu es gentil, tu manges !
1477553989932